Raymond Grosset

directeur d’agence de presse photographique
Raymond Grosset
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
BrivesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Raymond Grosset, né le à Paris, et mort le à Brives, est un directeur d’agence de presse photographique. Il a dirigé l’agence Rapho de 1946 à 1997.

BiographieModifier

Charles Rado, le fondateur de l’agence Rapho, s’était installé aux États-Unis, contraint à l’exil en raison de ses origines juives hongroises.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Rado propose la direction de Rapho à Raymond Grosset, ancien technicien de laboratoire à la Paramount, qui avait été parmi les premiers Français à rejoindre de Gaulle à Londres[1].

Grosset recrute de jeunes photographes qu’il fréquentait, et qui travaillent déjà pour des magazines : Robert Doisneau, Jean Dieuzaide, René Maltête, Janine Niepce, Sabine Weiss et Willy Ronis.

Il œuvre pour la mise en place d’un barème de tarification des photos en fonction du tirage de la publication et de la taille occupée par la photo sur la page, et imposa la mention systématique de la signature des photographes[1].

En 1951, Raymond Grosset épouse Barbara Byrne, une ancienne collaboratrice de Charles Rado[2].

Avec Albert Plécy, rédacteur en chef de Point de vue Images du monde et le photographe Jacques-Henri Lartigue, il est le fondateur en 1954 de l’ association Gens d'images qui décerne le Prix Niépce et le prix Nadar.

Raymond Grosset dirige Rapho en jusqu'en 1997[1].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier