Raoul Mille

Raoul Mille
Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Décès
Nice, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français

Œuvres principales

  • Léa ou l'Opéra sauvage
  • Les Amants du paradis
  • Père et Mère
  • Le Paradis des tempêtes

Raoul Mille, né en 1941 à Paris et mort le à Nice[1], est un journaliste et écrivain français, lauréat du prix Interallié en 1987.

BiographieModifier

Raoul Mille est né à Paris et a grandi dans le Pas-de-Calais. C'est à l'âge de seize ans qu'il s'établit dans la région de Nice. Romancier, chroniqueur radio, chroniqueur, notamment dans les années 1970 pour L'Action Nice-Côte d'Azur, le mensuel du maire de Nice, Jacques Médecin – où il rencontre Cyril de La Patellière et Christian Estrosi –, pour France 3 puis journaliste dans le quotidien Nice-Matin.

Son roman Les Amants du paradis reçoit le prix Interallié en 1987. Dix ans plus tard, Le Paradis des tempêtes reçoit le prix Baie-des-Anges. En , il cosigne Le Roman de Napoléon III avec Christian Estrosi, alors maire de Nice, à l'occasion du 150e anniversaire de l'annexion du comté de Nice à la France.

Grand spécialiste de l'histoire de la Côte d'Azur, il était également membre du conseil municipal de la ville de Nice depuis 2008, chargé de la culture avec le titre de « délégué à la Culture, à la Littérature, à la Lutte contre l’Illettrisme et à l’Histoire ».

ŒuvreModifier

HommageModifier

En 2014, la nouvelle bibliothèque niçoise, sise dans l'ancienne Gare du Sud restaurée, prend son nom[2].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier