Randonnée pour un tueur

film de Roger Spottiswoode sorti en 1988
Randonnée pour un tueur
Titre original Shoot to Kill
Réalisation Roger Spottiswoode
Scénario Harv Zimmel
Michael Burton
Daniel Petrie Jr.
Musique John Scott
Acteurs principaux
Sociétés de production Silver Screen Partners
Touchstone Pictures
Century Park Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventures
Policier
Durée 109 min
Sortie 1987


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Randonnée pour un tueur (Shoot to Kill) est un film américain réalisé par Roger Spottiswoode, sorti en 1988.

SynopsisModifier

Un homme est surpris alors qu’il entre par effraction dans sa propre bijouterie en pleine nuit. Lors de l'interrogatoire, il avoue que sa femme est retenue en otage chez eux. L'homme qui la retient exige des diamants déposés dans le coffre-fort de la boutique en échange de la vie de l’épouse. Après que le rançonneur a tué la domestique de la famille, l’agent du FBI Warren Stantin remet les diamants, mais le rançonneur tue quand même la femme du bijoutier avant de s’échapper.

Ressassant son échec, l'agent Stantin est obsédé par l’idée de retrouver le fugitif. Il le traque ainsi dans les forêts accidentées de l’État de Washington. Le tueur s’est joint à un groupe de sportifs qui partent en randonnée dans les étendues sauvages pour une partie de pêche. Son plan est de tuer les randonneurs et de forcer leur guide, Sarah, à le conduire à travers la nature jusqu’à la frontière canadienne.

Stantin doit faire équipe avec le petit ami de Sarah, Jonathan Knox, un montagnard chevronné, pour poursuivre le tueur. Knox pense qu’un citadin comme Stantin ne pourra pas tenir la distance dans ce périple sur un terrain escarpé, qui oblige parfois à de l’escalade. Mais Stantin est très déterminé. Ils poursuivent le tueur et Sarah dans la rocaille et jusqu’aux rues de Vancouver, où ils les pourchassent à bord du ferry de la British Columbia Queen of Vancouver.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

Le tournage s’est déroulé du 13 avril à juillet 1987. Les prises de vue extérieures ont eu lieu à San Francisco (Californie), et en Colombie-Britannique (Canada) : à Vancouver (grande banlieue résidentielle de Vancouver (en), Robson Square, Casa Mia), au lac Buntzen, à Squamish, à la gare maritime de Tsawwassen (en) et au parc provincial de Coquihalla Canyon ainsi qu'au parc provincial Nairn Falls, et également aux Bahamas[2],[4].

Les intérieurs ont été tournés aux Bridge Studios de Burnaby (Colombie-Britannique, Canada).

MusiqueModifier

Le film contient la chanson I Love a Parade, avec des paroles de Ted Koehler et musique d'Harold Arlen et extraite du spectacle Rhythmania présenté au Cotton Club en 1931[5],[6].

AccueilModifier

DistinctionsModifier

NAACP Image Awards 1988[7] :

  • Roger Spottiswoode est nommé pour prix du meilleur film,
  • Sidney Poitier est nommé pour le prix du meilleur acteur,
  • Sidney Poitier est nommé pour le prix de l'acteur remarquable dans un film.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Conçue par l'architecte Ross Anthony Lort dans les années 1930, ancien domaine familial de la distillerie de whisky George Conrad Reifel (voir Vancouver is awesome), cette résidence fait partie de la Vancouver Heritage Foundation qui œuvre pour la préservation de l'architecture locale. Plusieurs prestigieux musiciens ont joué autrefois dans la salle de bal de la Casa Mia, notamment : Louis Armstrong, Count Basie, Cab Calloway, Duke Ellington, Dizzy Gillespie.

RéférencesModifier

Liens externesModifier