Rahul Gandhi

politicien indien

Rahul Gandhi
Fonctions
Membre de la Lok Sabha
En fonction depuis le
(1 an, 2 mois et 16 jours)
Élection 11 avril-19 mai 2019
Circonscription Wayanad
Prédécesseur M. I. Shanavas

(15 ans et 6 jours)
Élection 20 avril-10 mai 2004
Réélection 16 avril-13 mai 2009
7 avril-12 mai 2014
Circonscription Amethi
Prédécesseur Sonia Gandhi
Successeur Smriti Irani
Président du Congrès national indien

(1 an, 7 mois et 25 jours)
Prédécesseur Sonia Gandhi
Successeur Sonia Gandhi (intérim)
Vice-président du Congrès national indien

(4 ans, 10 mois et 27 jours)
Président Sonia Gandhi
Prédécesseur Poste créé
Successeur Poste supprimé
Secrétaire général du Congrès national indien

(5 ans, 3 mois et 25 jours)
Biographie
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance New Delhi (Inde)
Nationalité Indienne
Parti politique Congrès national indien
Père Rajiv Gandhi
Mère Sonia Gandhi
Diplômé de Université Harvard
Rollins College (en)
Trinity College (Cambridge)
Résidence New Delhi (Inde)

Signature de Rahul Gandhi

Rahul Gandhi, né le à New Delhi, est un homme politique indien. Fils de l'ancien Premier ministre Rajiv Gandhi et de l'ancienne présidente du Congrès Sonia Gandhi, il est l'héritier de la famille Nehru-Gandhi.

Il est député depuis 2004, secrétaire général du Congrès entre 2007 et 2013, vice-président entre 2013 et 2017 puis président de à .

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Rahul Gandhi est né le à New Delhi. Il est l’aîné des deux enfants de Rajiv Gandhi, plus tard Premier ministre de l'Inde, et Sonia Gandhi, qui le précéda à la présidence du Congrès national indien.

Sa grand-mère est Indira Gandhi, Première ministre à l'époque de sa naissance et elle-même fille unique de Jawaharlal Nehru, le premier Premier ministre de l'Inde indépendante.

Rahul Gandhi fréquente l'école St. Columba's à Delhi, puis The Doon School à Dehradun. Après l'assassinat d'Indira Gandhi, alors que Rajiv Gandhi devient Premier ministre le , Rahul et sa sœur Priyanka Gandhi sont éduqués à la maison.

Rahul Gandhi rejoint pour ses études l'université Harvard mais, après l'assassinat de son père en 1991, il rejoint le Rollins College pour des raisons de sécurité. Durant cette période, il utilise le pseudonyme de Raul Vinci. Il obtient un Bachelor of Arts en 1994 puis un Master of Philosophy au Trinity College de Cambridge en 1995.

Il rejoint ensuite le secteur privé et travaille dans une firme londonienne de consultants en gestion puis, à partir de 2002 à Bombay.

Carrière politiqueModifier

Rahul Gandhi se présente et remporte ses premières élections en 2004, dans la circonscription d'Amethi qu'occupait précédemment son père puis sa mère. En 2006, avec sa sœur Priyanka, ils supervisent la campagne de Sonia Gandhi dans la circonscription de Rae Bareilly.

En 2007, Rahul Gandhi est nommé secrétaire général du Congrès national indien et président du Indian Youth Congress, l'organisation de jeunesse du parti. Depuis cette époque, il est souvent considéré comme un potentiel candidat au poste de Premier ministre.

En 2012, il supervise la campagne du Congrès lors des élections locales en Uttar Pradesh, l'État le plus peuplé d'Inde et où le parti enregistre de faibles scores depuis plusieurs années. Le Congrès remporte 28 sièges, soit 6 de plus que lors des précédentes élections, mais ne parvient pas à concurrencer les partis majeurs de l'État.

Le , Rahul Gandhi devient président du Comité de coordination du Congrès en vue des élections de 2014. Le , il devient vice-président du Congrès. Le , il en prend la présidence à la place de sa mère Sonia Gandhi, qui occupait ce poste depuis 19 ans.

Pendant la campagne précédant les élections législatives de 2019, il est la cible d'attaques islamophobes et xénophobes. Il est présenté par le Bharatiya Janata Party (BJP) comme musulman, parce qu’une photographie le montrait enfant en prière dans une mosquée. Le président du BJP, Amit Shah, a également affirmé qu'il se présentait dans une circonscription à majorité musulmane (ce qui était faux), qu’il comparait au Pakistan ; il a également expliqué qu’en voyant les cortèges des partisans de son adversaire il n’arrivait pas à savoir si l’action se passait « en Inde ou au Pakistan »[1]. Le , Rahul Gandhi publie une lettre de quatre pages sur Twitter pour officialiser sa démission de la présidence du Parti du Congrès, à peine plus d’un mois après l’humiliation subie par son camp aux élections législatives[2]. Son mandat n’aura duré qu’un an et demi[3].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier