Ouvrir le menu principal

Racour

section de Lincent, Belgique
Racour
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Région
Arrondissement administratif
Province
Commune
Partie de
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Section de commune (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
4287Voir et modifier les données sur Wikidata
TGN

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

(Voir situation sur carte : Province de Liège)
Point carte.svg

Racour (en wallon Råcoû, en néerlandais Raatshoven) est une section de la commune belge de Lincent, située dans la province de Liège en Région wallonne, joignable via la sortie 27 de l'autoroute E 40 puis par la N 64 en direction de Tienen (Tirlemont).

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Racour compte environ 1072 habitants.[Quand ?]

Sur la place Saint Christophe se trouve un petit musée (qui vient de fêter[Quand ?] son 10e anniversaire) illustrant la vie dans la commune, avec une salle consacrée au « Tarare », gloire industrielle de Racour. Cette machine (servant à nettoyer et à trier le grain) a été produite à Racour durant de nombreuses années (1900 à 1960) et a été exportée aux quatre coins du monde au départ de la gare « Racour Halte » située au bout d'une rue du village dont le dernier tronçon est mis sur le territoire de la commune de Landen.

Cette place voit se dresser, en son milieu, un donjon en pierre du XIVe siècle, classé, en son temps, 7e merveille de Hesbaye. Il a perdu, avec les années, sa fonction militaire pour devenir, après transformations, le porche de l'église gothique bâtie au siècle suivant.

Une grande statue en bois datant du Moyen Âge, orne l'entrée de l'église et représente Saint Christophe à l'enfant qui en est le saint patron. Les fêtes du quinze août donnent, chaque année, naissance à des réjouissances baptisées : Fêtes de l'été au cours desquelles une bière spéciale répondant au nom très logique de Tarare est brassée.

Le village compte deux autres bâtiments de grande valeur architecturale : le presbytère ainsi qu'une avouerie.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier