Ouvrir le menu principal

Rıza Kayaalp
Image illustrative de l’article Rıza Kayaalp
Contexte général
Sport lutte gréco-romaine
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Turquie Turquie
Naissance (30 ans)
Lieu de naissance Yozgat (Turquie)
Taille 1,82 m
Poids de forme 130 kg
Club ASKİ
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 1 1
Championnats du monde 3 2 2
Championnats d'Europe 8 1 0
Jeux européens 1 0 0
Universiade 1 0 0
Jeux méditerranéens 2 0 0

Rıza Kayaalp, né le à Yozgat, est un lutteur gréco-romain turc.

BiographieModifier

Né à Yozgat dans la région de l’Anatolie centrale en 1989, Rıza Kayaalp est le benjamin d'une famille ouvrière de six enfants. Après l’école primaire, en 2000, il intègre une école de lutte à Yozgat et se spécialise dans la lutte gréco-romaine. Il remporte son premier titre international, avec une médaille d’or en moins de 100 kg, aux Championnats d'Europe Cadets de lutte (Yıldızlar Avrupa Güreş Şampiyonası) de 2005. La même année, il est transféré dans un club de lutte d’Ankara (ASKİ) où il s’entraîne sous la direction du champion olympique Mehmet Âkif Pirim. En 2006, il termine le lycée et débute ses études dans la faculté des Sciences du sport à l’université d'Aksaray de laquelle il est aujourd'hui diplômé[1].

Le , il est le porte-drapeau turc lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro.

Il est octuple champion d’Europe de 2010 à 2019, remportant toutes les compétitions européennes de cette période, sauf une médaille d'argent en 2011.

ControverseModifier

Kayaalp reçoit une suspension immédiate de six mois, par un juge de la FILA, pour des remarques racistes contre les Arméniens et les Grecs, en août 2013. Ce qui est mis en cause ce sont des tweets publiés à l'occasion des manifestations du parc Gezi, prétendant que les Arméniens seraient à la racine des protestations de Gezi (tweets effacés peu après)[2]. Le président de la FILA, Nenad Lalovic, précise qu'il a été choqué par le comportement de Kayaalp. Suite au recours de la fédération turque, la suspension est retardée de façon à lui permettre de participer aux Championnats du monde de 2013 où il remporte la médaille d'argent. Les six mois suivants sont une période sans compétition notable pendant laquelle il sera suspendu.

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

  •   Médaille de bronze en catégorie des moins de 120 kg en 2012, à Londres
  •   Médaille d'argent en catégorie des moins de 130 kg en 2016, à Rio de Janeiro

Championnats du mondeModifier

  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 130 kg en 2017, à Paris
  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 130 kg en 2015, à Las Vegas
  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 120 kg en 2011, à Istanbul
  •   Médaille d'argent en catégorie des moins de 120 kg en 2014, à Tachkent
  •   Médaille d'argent en catégorie des moins de 120 kg en 2013, à Budapest
  •   Médaille de bronze en catégorie des moins de 120 kg en 2010, à Moscou
  •   Médaille de bronze en catégorie des moins de 120 kg en 2009, à Herning

Championnats d'EuropeModifier

  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 120 kg en 2010, à Bakou
  •   Médaille d'argent en catégorie des moins de 120 kg en 2011, à Dortmund
  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 120 kg en 2012, à Belgrade
  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 120 kg en 2013, à Tbilissi
  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 130 kg en 2014, à Vantaa
  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 130 kg en 2016, à Riga
  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 130 kg en 2017, à Novi Sad
  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 130 kg en 2018, à Kaspiisk
  •   Médaille d’or en catégorie des moins de 130 kg en 2019, à Bucarest

Jeux européensModifier

  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 130 kg en 2015, à Bakou

Jeux méditerranéensModifier

  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 120 kg en 2013, à Mersin
  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 120 kg en 2009, à Pescara

UniversiadeModifier

  •   Médaille d'or en catégorie des moins de 120 kg en 2013, à Kazan

Notes et référencesModifier

  1. (tr) « Olimpiyatlardaki gururumuz Rıza Kayaalp kimdir? », sur Sözcü, (consulté le 17 août 2016)
  2. [1]

Liens externesModifier