Résolution 290 du Conseil de sécurité des Nations unies

résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies
Conseil de sécurité
des Nations unies

Résolution 290
Caractéristiques
Date 8 décembre 1970
Séance no  1563
Code S/RES/290 (Document)
Vote Pour : 11
Abs. : 0
Contre : 4
Sujet Réclamation de la Guinée
Résultat Adoptée

Membres permanents

Membres non permanents

La résolution 290 du Conseil de sécurité des Nations unies est adoptée à 11 voix contre zéro lors de la 1 563e séance du Conseil de sécurité des Nations unies le , après de nouvelles invasions du territoire de la République de Guinée par des unités navales et militaires du Portugal les 22/23 et 27/ (nom de code Operação Mar Verde (Opération Mer Verte) par les Portugais), le Conseil a réaffirmé ses nombreuses résolutions antérieures sur le sujet, notamment le droit des peuples d'Angola, du Mozambique et de la Guinée portugaise à être libérés de l'Empire portugais dirigé par le régime de l'Estado Novo. Le Conseil a fait siennes les conclusions du rapport de la mission spéciale en République de Guinée, a fermement condamné le gouvernement portugais, a exigé qu'une indemnisation intégrale soit versée à la République et a déclaré que le colonialisme portugais constituait une grave menace pour la paix et la sécurité en Afrique.

Le Conseil a ensuite demandé instamment à tous les États de s'abstenir de fournir au Portugal toute assistance militaire et matérielle qui lui permettrait de poursuivre ses actions répressives et a appelé le Portugal à libérer immédiatement ses territoires africains. La résolution a conclu en avertissant le Portugal que toute répétition de ces attaques justifierait l'examen immédiat de mesures appropriées et a demandé aux alliés du Portugal d'exercer leur influence au nom du Conseil.

La résolution a été adoptée par 11 voix; la France, l'Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis se sont abstenus.

Voir aussiModifier

SourcesModifier

RéférencesModifier

TexteModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier