Résolution 161 du Conseil de sécurité des Nations unies

résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies
Conseil de sécurité
des Nations unies

Résolution 161
Caractéristiques
Date 21 février 1961
Séance no  942
Code S/4741
Vote Pour : 9
Abs. : 2
Contre : 0
Sujet situation au Congo-Léopoldville
Résultat Adoptée

Membres permanents

Membres non permanents

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté la résolution 161 le après avoir appris la mort de Patrice Lumumba, Maurice Mpolo et Joseph Okito et pris note du rapport du Secrétaire général du décrivant l'apparition d'une situation de grave guerre civile au Congo-Léopoldville.

Cette résolution demande instamment aux Nations unies de prendre toutes les mesures appropriées afin d'empêcher le déclenchement d'une guerre civile au Congo. Elle exige le respect d'un cessez-le-feu, la cessation de toutes les opérations militaires et autorise l'Opération des Nations unies au Congo (ONUC) à recourir, en dernier recours, à la force.

La résolution exige également l'évacuation immédiate du Congo de tous les personnels militaires et paramilitaires et les conseillers politiques belges et d'autres nationalité ne relevant pas de l'ONUC ainsi que des mercenaires. Elle prie tous les États de prendre les mesures nécessaires pour empêcher leurs personnels de se rendre au Congo ou de faciliter leur transit par leur territoire.

Enfin, la résolution 161 décide d'une enquête immédiate sur les circonstances de la mort de Lumumba et ses compagnons afin que les coupables puissent être châtiés.

VoteModifier

La résolution fut adoptée par 9 voix. La France et l'Union soviétique s'abstinrent.

Contexte historiqueModifier

TexteModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier