Régiment de Penthièvre (1737)

(Redirigé depuis Régiment de Penthièvre)

Régiment de Penthièvre
Image illustrative de l’article Régiment de Penthièvre (1737)
Drapeau d’Ordonnance du régiment de Penthièvre

Création 1684
Dissolution 1795
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de Penthièvre est un régiment français d'Ancien Régime, créé en 1684 sous le nom de régiment de Toulouse devenu sous la Révolution le 78e régiment d'infanterie de ligne.

Création et différentes dénominationsModifier

HistoriqueModifier

Colonels et mestres de campModifier

 
Louis Jean Marie de Bourbon, duc de Penthièvre, en Amiral de France, par Nattier.
Colonels
  •  : Louis Alexandre de Bourbon, comte de Toulouse, Amiral de France, maréchal de camp le , lieutenant général le , †
  •  : Louis Jean Marie de Bourbon, duc de Penthièvre, Amiral de France, colonel, maréchal de camp le , lieutenant-général le , †
Colonels lieutenants
  •  : Louis Charles d’Hautefort, marquis de Surville, brigadier le , maréchal de camp le , lieutenant-général le , †
  •  : Jean, chevalier puis comte de Cadrieu, brigadier le , †
  •  : Jean Louis, comte d’Hautefort Bosen, brigadier le , maréchal de camp le , lieutenant-général le , †
  •  : Gabriel Simon d’Ô de Franconville, marquis d’Ô, brigadier le , † 1734
  •  : Louis Emmanuel, comte de Coëtlogon, brigadier le , déclaré maréchal de camp en par brevet expédié le 1er mai, déclaré lieutenant-général en par pouvoir expédié le
  •  : Vincent Judes, chevalier puis marquis de Saint-Pern, brigadier le , déclaré maréchal de camp le par brevet expédié le 1er mai, déclaré lieutenant-général en par pouvoir expédié le , †
  •  : Bernard Henri, marquis de Clermont-Gallerande
  •  : Louis Jean-Baptiste de Budes, comte de Goesbriand
  • Jean Dominique Dijon de Pisieu (source Archiv. Communale de Vienne (Isère) cote GG26)
  •  : Pierre, comte de Pardaillan
  •  : Antoine Louis Claude Destutt, comte de Tracy
  •  : Jean Daniel Pinet de Borde-Desforêts
  •  : Louis François Ponnat de Sillon

Campagnes et bataillesModifier

Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1762, le régiment conserve ses deux bataillons.
L'ordonnance arrête également l'habillement et l'équipement du régiment comme suit[1]
Habit, revers, veste et culotte blancs, collet et parements bleus, la poche en long garnies de trois boutons, à distance égale, autant sur la manche, quatre au revers et autant au-dessous : boutons blancs et plats, avec le no 64. Chapeau bordé d'argent.

L'ordonnance du 1er janvier 1791 fait disparaître les régiments du nom de provinces, et les corps d'infanterie ne sont désormais plus désignés que par le numéro du rang qu'ils occupaient entre eux. Ainsi, 101 régiments sont renommés et le régiment de Penthièvre devient le 78e régiment d'infanterie de ligne.

ÉquipementModifier

DrapeauxModifier

6 drapeaux, dont un blanc Colonel, « & croix blanches avec 4 ancres aux branches », ainsi qu’aux croix blanches des 5 drapeaux d’Ordonnance, « verts & feuilles mortes par opposition, avec les traverses de même couleur dans chaque quarré des Drapeaux »[2].

HabillementModifier

QuartiersModifier

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. Ordonnance du roi, concernant l'infanterie françoise : du 10 décembre 1762
  2. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris, 1739

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tomes 4, 5 et 8, Paris 1761, 1762 et 1778

Article connexeModifier

Lien externeModifier