Régiment d'artillerie de la Garde royale

Régiment d'artillerie de la Garde royale
Image illustrative de l’article Régiment d'artillerie de la Garde royale

Création 1815
Dissolution 1829
Pays Drapeau de la France France
Type Régiment à cheval
Régiment à pied
Régiment de train d'artillerie
Rôle Artillerie

Le régiment d'artillerie de la Garde royale, créée en 1815 alignait un régiment d'artillerie à cheval, un régiment d'artillerie à pied et un régiment du train d'artillerie chargé notamment de l'approvisionnement des pièces en poudre et munitions.

Historique modifier

Le « régiment d'artillerie de la Garde royale » est formé par la réunion du régiment à pied de la Garde royale[note 1], du régiment à cheval de la Garde royale[note 2], et du régiment du train d'artillerie de la Garde royale, dont la création remontait à l'ordonnance du .

Selon Louis Susane, le 23e régiment d'artillerie peut être considéré comme le continuateur du régiment d'artillerie de la garde royale[1].

Régiment d'artillerie à pied modifier

Le régiment d'artillerie à pied a été commandé par les colonels :

Régiment d'artillerie à cheval modifier

Le régiment d'artillerie à cheval a été commandé par les colonels :

Sources et bibliographie modifier

Articles connexes modifier

Notes et références modifier

Notes
  1. batteries à pied : tout le monde est à pied
  2. batteries à cheval : tout le monde est à cheval
Références