Ouvrir le menu principal
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
7 mars : arrivée de Napoléon à Grenoble. Charles de Steuben.
Années :
1812 1813 1814  1815  1816 1817 1818
Décennies :
1780 1790 1800  1810  1820 1830 1840
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1815 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

 Sommaire :  Haut - Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre 

JanvierModifier

FévrierModifier

  • 15 février : ordonnance portant institution royale de la cour de cassation[5].
  • 17 février : règlement sur la nouvelle composition et organisation des académies sous le nom d'Universités. Les lycées impériaux deviennent collège royaux[6]. Leur personnel et leurs élèves sont épurés : 34 administrateurs, 134 professeurs et 306 boursiers sont exclus en raison de leurs opinions personnelles ou familiales.

MarsModifier

 
Marche de Napoléon dans le Var. Gravure de 1889.
 
11 mars : Lettre de Napoléon à Marie Louise à son retour de l'ile d'Elbe
  • 11 mars :
    • démission de Soult à la suite d'une rumeur de complot de l'armée envers Louis XVIII[9].
    • proclamation du roi aux armées sur les mesures à prendre contre l'invasion du territoire par Bonaparte[5].
  • 12 mars : Napoléon reçoit à Lyon les autorités constituées. Proclamation du comte de Fargues, maire de Lyon, aux habitants de la ville, favorable à l'empereur[5].
  • 13 mars :
    • déclaration du Congrès de Vienne qui met Napoléon au ban de l'Europe[10].
    • à Lyon, Bonaparte publie une série de décrets préparés à l'île d'Elbe pour le rétablissement de l'empire[5].
  • 16 mars : discours de Louis XVIII aux chambres, appelant à la défense de la charte coûte que coûte[5].
 
Arrivée de Napoléon Bonaparte aux Tuileries, le . Caricature royaliste. Napoléon demande la paix aux Alliés, qui le mettent en retour au ban de l’Europe, renouvelant le pacte de Chaumont. Il se décide alors à prendre l’initiative de l’attaque.

AvrilModifier

MaiModifier

JuinModifier

JuilletModifier

Occupation : les troupes Alliées envahissent la majeure partie de la France : les Britanniques, connus pour payer ce qu’ils prennent, occupent les pays entre la Seine et la frontière belge, déjà mis à sac par les autres en 1814 ; les Prussiens ceux entre la Seine, la Loire et la Bretagne occidentale où rien n’a encore été pris. Russes, Saxons, Hessois, Wurtembergeois se répandent entre le Rhin et la Loire tandis que les Autrichiens avancent jusqu’en Ardèche et le Gard à l’appel du préfet royaliste qui craint que les excès de la Terreur blanche ne rallume les guerres de religions. Les Prussiens se livrent à des pillages et à des exactions de tout genre. Des villages entiers sont incendiés. Le nombre de soldats étrangers cantonnés en France passe de 150 000 environ deux semaines après Waterloo à plus de 1 236 000 deux mois plus tard. Le 15 juillet, le gouvernement royaliste prend en charge leur solde et leur entretien, et un mois plus tard une contribution exceptionnelle de cent millions est levée sur les propriétaires et patentés, répartie sur les royalistes modérés et les partisans de l’empereur.
  • 1er juillet : dernière victoire des troupes impériales napoléoniennes à la bataille de Rocquencourt sur les Prussiens[13].
  • 3 juillet :
  • 8 juillet : retour du roi Louis XVIII à Paris[2].
  • 9 juillet :
  • 9 juillet - 26 septembre : Joseph-Dominique Louis dit baron Louis revient aux finances après les Cent-Jours[25]. Il doit payer la campagne de Belgique, les frais des troupes Alliés, 150 millions pour 1815. Les prélèvements des opposants réduisent la matière imposable et l’effort exigé est très dur. La Terreur blanche menace les mauvais contribuables accusés de sympathie pour l’usurpateur et contribue à la restauration du crédit de l’État. Corvetto, qui lui succède, doit payer 130 millions par an de frais d’occupation (pour 150 000 hommes), qui s’ajoutent aux 700 millions d’indemnité de guerre et aux gratifications (trois millions au maréchal prussien Blücher). Il propose la création d’une Caisse d’amortissement, soutenant le crédit par d’éventuels achats de rentes ; il échoue devant l’opposition des ultras qui veulent récupérer les anciens biens des immigrés. Un emprunt est négocié avec divers banquiers étrangers au taux de 52,50 % par le munitionnaire Ouvrard[26].

AoûtModifier

 
Transfert de Napoléon du Bellérophon au Northumberland,
  • 7 août : Napoléon est transféré du Bellérophon au Northumberland, qui appareille aussitôt pour Sainte-Hélène[5].

SeptembreModifier

OctobreModifier

NovembreModifier

DécembreModifier

  • 7 décembre : Ney est fusillé[31].
  • 27 décembre loi créant les cours prévôtales[36] ; elles prononcent des peines allant de l’amende à la mort contre plus de 100 000 personnes.

Notes et référencesModifier

  1. Le moniteur universel, vol. 54, (présentation en ligne)
  2. a b c d et e Georg Friedrich von Martens, Recueil de traités, vol. 1, Goettingue, De Dieterich, (présentation en ligne)
  3. François Guizot, L'histoire de France depuis 1789 jusqu'en 1848 racontée à mes petits-enfants, vol. 2, Ligaran (ISBN 9782335028744, présentation en ligne)
  4. Le nain jaune, vol. 1, Fain, (présentation en ligne)
  5. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar et as Gabriel Peignot, Précis chronologique du règne de Louis XVIII en 1814, 1815 et 1816, Renouard, (présentation en ligne)
  6. Tables générales des lois, arrêtés, décrets, ordonnances du roi, arrêts et avis du conseil d'état et réglemens d'administration publiés depuis 1789, vol. 4, Ménard et Desenne fils, (présentation en ligne)
  7. Jean Tulard, Napoléon : Les grands moments d'un destin, Fayard, (ISBN 9782213640792, présentation en ligne)
  8. Lucien Genet, Philippe Haudrère, Histoire contemporaine générale: Révolution, Empire (1789-1815), vol. 3, Elsevier Masson (ISBN 9782402009065, présentation en ligne)
  9. a b c et d Henry, 1815 : la première Restauration, le retour de l'île d'Elbe, les Cent-Jours, vol. 1, Éditions des Régionalismes, (ISBN 9782366345193, présentation en ligne)
  10. Amédée Gabourd, Histoire de la Révolution et de l'Empire, Jacques Lecoffre et Cie, (présentation en ligne)
  11. a et b Michel Péronnet, Le XVIIIe siècle (1740-1820) : Des Lumières à la Sainte-Alliance, Hachette supérieur (ISBN 9782014612479, présentation en ligne)
  12. Jacques-Olivier Boudon, Napoléon et la dernière campagne : Les Cent-Jours 1815, Armand Colin, (ISBN 9782200602499, présentation en ligne)
  13. a b c d e et f Thierry Lentz, Waterloo. 1815, Place des éditeurs, (ISBN 9782262050603, présentation en ligne)
  14. C. L. Gyselynck, Guide de la ville de Gand, Doosselaere, (présentation en ligne)
  15. Jean-Louis Guébourg, Petites îles et archipels de l'océan Indien, Karthala Éditions, (présentation en ligne)
  16. Félix Wouters, Histoire de la République et de l'Empire, 1789-1815, Wouters, (présentation en ligne)
  17. Histoire de l'armée et de tous les régiments depuis les premiers temps de la monarchie française jusqu’à nos jours, vol. 4, Dutertre, (présentation en ligne)
  18. André Blordier-Langlois, Angers et le Département de Maine et Loire 1787-1830, Parré, (présentation en ligne)
  19. s:Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe/Précis historique/V/VI
  20. Jean Vidalenc, La France de la diligence au Concorde: 1814-1974, Presses universitaires de France (ISBN 9782705924454, présentation en ligne)
  21. Gerbert Rambaud, La France et l'islam au fil de l'histoire : Quinze siècles de relations tumultueuses, Editions du Rocher, (ISBN 9782268097688, présentation en ligne)
  22. Franck Latruffe, Huningue et Bâle devant les traités de 1815, Dupont, (présentation en ligne)
  23. Les Alsaciens du Faubourg Saint-Antoine, Éd. Glyphe, (ISBN 9782911119880, présentation en ligne)
  24. Louis Marin Bajot, Chronologie ministérielle de trois siècles, ou liste nominative par ordre chronologique de tous les ministres, de la justice, des affaires étrangères, de la guerre, de la marine, des finances, de l'intérieur, du commerce, de la police générale, des cultes, et de l'instruction publique, Imprimerie Royale, (présentation en ligne)
  25. Jacques Bresson, Histoire financière de la France, Au bureau du Cours général des actions, (présentation en ligne)
  26. Jean Vidalenc, op. cit, p. 50.
  27. Histoire de la campagne de 1815, J. Corréard, (présentation en ligne)
  28. a b c d e f g et h Ludovic Lalanne, Dictionnaire historique de la France, Hachette, (présentation en ligne)
  29. a et b Jacques-Olivier Boudon, op. cit, p. 154.
  30. Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets ordonnances, réglemens et avis du Conseil d'État de 1788 à 1824, vol. 20, Guyot, (présentation en ligne)
  31. a et b Philippe Valode, L'histoire de France en 2 000 dates, Acropole, (ISBN 9782735703616, présentation en ligne)
  32. Charles-Aimé Dauban, Histoire contemporaine depuis 1815 jusqu'à nos jours précédée d'un résumé de l'histoire de la Révolution et de l'Empire: 1815-1865, Ed. Dezobry, (présentation en ligne)
  33. Charles-Aimé Dauban, Histoire contemporaine depuis 1815 jusqu'à nos jours précédée d'un résumé de l'histoire de la Révolution et de l'Empire: 1815-1865, Ed. Dezobry, (présentation en ligne)
  34. Jean Vidalenc, La Restauration, 1814-1830, Presses universitaires de France (ISBN 9782705910488, présentation en ligne)
  35. a et b Albert Sorel, Le Traité de Paris du 20 novembre 1815, G. Baillière, (présentation en ligne)
  36. a et b Bertrand Goujon, Histoire de la France contemporaine. Monarchies postrévolutionnaires : (1814-1848), vol. 2, Éditions La Martinière (ISBN 9782021094459, présentation en ligne)
  37. J.-B. Duvergier, Collection complète des lois, décrets d’intérêt général, traités internationaux, arrêtés, circulaires, instructions, etc., vol. 19, Guyot et Scribe, (présentation en ligne)

Articles connexesModifier