Réaménagement

technique de modernisation
Un bâtiment californien réaménagé pour mieux résister aux tremblements de terre

Le réaménagement (souvent sous forme d'anglicisme: rétrofitage, retrofit) est une pratique consistant à ajouter, modifier ou restaurer des fonctions technologiques à des systèmes vieillissants. Il s'agit d'échanger des pièces obsolètes ou usées tout en maintenant la configuration de l'appareil (comme les pales d'une éolienne).

Domaines d'applicationModifier

machines-outilsModifier

Ce terme est utilisé, entre autres, par des sociétés de réparation de machines-outils, de machines tournantes (pompes, compresseurs, turbines,...) ou d'avions. Dans le domaine des centrales thermiques, un réaménagement peut servir à augmenter leur efficacité tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

ImmobilierModifier

En immobilier, le remplacement ou l'amélioration de composantes importantes (double vitrage, matériaux isolants...) dans les bâtiments existants constitue un réaménagement/rétrofit. Pour les immeubles en hauteur, un réaménagement implique généralement la réfection des murs et fenêtres ainsi que le changement de tous les systèmes mécaniques. On ne conserve alors que la structure. Un tel réaménagement se fait notamment lors d'un changement d'usage de l'immeuble. Le bâtiment ainsi modernisé bénéficie d'une nouvelle vie. Dans les zones touchées par les tremblements de terre, il est parfois nécessaire de renforcer des bâtiments pour les rendre résistants[1].

télécommunications mobileModifier

Le terme est également utilisé dans les télécommunications mobile et désigne le fait de changer les cartes d'un équipement ou la composition de branches réseaux pour les moderniser (BTS, NodeB, Faisceaux de liaisons...).

Conversion de véhicule électrique et transition énergétiqueModifier

En génie automobile , la conversion de véhicules électriques consiste à remplacer le moteur à combustion d'une voiture et ses composants connectés par un moteur électrique et des batteries, afin de créer un véhicule tout électrique . Une autre option consiste à remplacer un gros moteur à combustion par un couple moteur électrique-petit moteur à combustion, créant ainsi un véhicule électrique hybride ou un véhicule électrique hybride rechargeable .

La tendance générale semble être que les véhicules terrestres «passeront à l'électricité». La modification d’un véhicule thermique en électrique est une solution beaucoup moins coûteuse que la fabrication d'un nouveau véhicule électrique[2].

Le rétrofit électrique répond à des enjeux majeurs du développement durable : le bannissement inéluctable de l’essence pour l’électrique, et l’inscription du projet dans une dynamique d’économie circulaire afin de ne pas détruire, mais réhabiliter des véhicules en parfait état de rouler… Voitures, bus, motos, camions, voire bateaux, récents ou anciens…

En 2018, 22 pays à travers le monde, dont nos principaux voisins européens, favorisent la transformation d’un véhicule thermique, essence ou diesel, vers l’électrique (appelée rétrofit ou revamping angl). La législation en France ne l’autorise pas. Elle y met tellement d’obstacles qu’elle interdit de fait le développement de cette filière (PME, industriels, savoir faire et créations d’emplois associés).

Gestion de l'environnementModifier

Le terme est également utilisé dans le domaine du Génie écologique, en particulier pour décrire des projets de construction ou de rénovation sur des sites précédemment construits, afin d'améliorer la qualité de l'eau des ruisseaux , des rivières ou des lacs à proximité . Le concept a également été appliqué pour modifier le mix de production d'énergie des centrales électriques en cogénération dans les zones urbaines présentant un potentiel de chauffage urbain .

Les sites présentant des surfaces imperméables étendues (telles que des parcs de stationnement et des toits) peuvent générer d'importants écoulements d' eaux pluviales, ce qui peut compromettre les masses d'eau à proximité. Ces problèmes peuvent souvent être résolus en installant de nouvelles fonctionnalités de gestion des eaux pluviales sur le site. Les pratiques de gestion des eaux pluviales utilisées dans les projets de modernisation incluent les jardins pluviaux, le pavage perméable et les toits verts.

Construction navale militaireModifier

De nombreux navires de guerre ont été réaménagés, parfois des flottes entières. Par exemple, le programme " New Threat Upgrade " de la US Navy a permis à de nombreux navires d'adapter leurs capacités anti-aériennes. Les navires de la marine marchande sont souvent modernisés pour l'une des trois raisons suivantes: incorporer une nouvelle technologie, compenser les écarts de performance ou les faiblesses de conception, ou modifier la classification du navire .

Les militaires sont souvent des adeptes ardents des technologies les plus récentes, en particulier dans des domaines tels que les communications radar et radio. Pour cette raison, et compte tenu des investissements importants que représente une coque de navire, il est courant que des réaménagements soient effectués à chaque fois que de nouveaux systèmes sont développés. Cela peut être aussi simple que de remplacer un type de radio par un autre, remplacer un équipement de cryptographie obsolète par des méthodes de communication plus sécurisées, remplacer des armements majeurs, ajouter des blindages ou de nouveaux systèmes de propulsion.

D'autres navires sont modernisés pour compenser les faiblesses perçues dans leurs capacités opérationnelles. C’est par exemple l’objectif secondaire du programme «New Threat Upgrade» de la US Navy. Des changements majeurs dans la doctrine ou l'art de la guerre nécessitent également des réaménagements, tels que les mises à niveau anti-aériennes effectuées sur de nombreux navires de la Seconde Guerre mondiale, la puissance aérienne devenant un élément dominant de la stratégie et de la tactique navales.

En outre, en raison des investissements qu’une coque représente, les corps d'armée retardent la mise au rebut des navires de guerre de première ligne. Souvent, des navires plus petits sont rééquipés pour des patrouilles, des gardes côtières ou des rôles spécialisés quand ils ne sont plus aptes au service dans le cadre d'une flotte de guerre. La classe japonaise Momi de l’entre-deux-guerres, par exemple, a été transformée en patrouilleurs de destroyers en 1939, car elle n’était plus assez capable de jouer le rôle de destroyer. D'autres fois, les classes sont rénovées car elles ne sont plus nécessaires en temps de guerre, en raison de changements de tactique. Par exemple, le porte-avions USS Langley a été reconverti en un navire transportant du charbon pour ravitailler les navires à vapeur de la classe Jupiter.

En raison de la forte utilisation de la modernisation et du réaménagement, les armées virtuelles incluent également le concept. À titre d’exemple, dans le Jeu de rôle en ligne massivement multijoueur Star Trek, les joueurs peuvent acheter des navires modernisés appartenant aux classes de navires célèbres de Star Trek, tels que ceux pilotés par les protagonistes de la série télévisée Star Trek. Ceci est fait pour permettre aux joueurs de piloter des vaisseaux emblématiques des anciens épisodes de la série qui ne seraient pas naturellement les derniers et les plus grands en raison de leur obsolescence ou de leur taille, mais qui ont été rénovés pour convenir à un joueur de niveau maximum.

Démarche de réaménagementModifier

  1. Achat d'un ancien modèle devenu obsolète, souvent à très bas prix.
  2. Détermination, suivant les besoins dans le secteur, des modifications ou améliorations à apporter pour répondre à ces besoins.
  3. Lancement les interventions en commençant par les pièces de structure et les éléments mécaniques importants. Parfois la structure et les principes de fonctionnement de base de l'objet peuvent même être modifiés.
  4. Interventions portant sur les éléments secondaires (ex: nouvelles technologies, pièces d'usure...)
  5. Conception d'un nouveau programme ou modification de l'ancien.
  6. Débogage et tests sur site. Amélioration éventuelle des différents paramètres.

AvantagesModifier

  • Économiser sur les dépenses en capital tout en bénéficiant des nouvelles technologies
  • Optimisation des composants existants
  • Adaptation de l'installation pour des produits nouveaux ou modifiés
  • Augmentation du nombre de pièces et du temps de cycle
  • Disponibilité accrue des pièces de rechange
  • Coûts de maintenance réduits et fiabilité accrue


Le réaménagement permet de limiter l'achat de matériel neuf tout en profitant d'une efficacité améliorée. Du point de vue environnemental, un réaménagement est un outil pour rendre une industrie ou communauté durable[3]. Des subventions accordées par le gouvernement peuvent encourager une mise à jour des foyers (par exemple au Canada[4]).


RéférencesModifier