Ouvrir le menu principal

La principauté de Monaco est traditionnellement divisée en quatre quartiers : Monaco-Ville (« le Rocher »), La Condamine, Monte-Carlo et Fontvieille.

Depuis 1966, Monaco est en outre divisé pour des questions d'urbanisme en quartiers ordonnancés et secteurs réservés.

Quartiers traditionnelsModifier

 
Les quatre quartiers traditionnels de Monaco.

Les quatre quartiers traditionnels de Monaco sont[1] :

Ces trois premiers quartiers formaient de 1911 à 1918 trois communes distinctes depuis regroupées en une unique commune de Monaco, qui occupe tout le territoire de la principauté.

Secteurs réservés et quartiers ordonnancésModifier

 
Les quartiers et secteurs de Monaco.

Pour des questions d'urbanisme, une ordonnance souveraine de 1966 a découpé la principauté en secteurs réservés, « dont le caractère actuel doit être conservé », et en quartiers ordonnancés, dotés d'un règlement d'urbanisme[2]. Le nombre et les limites de ces secteurs et quartiers ont été plusieurs fois modifiés. Le dernier découpage date de 2013 et crée deux secteurs réservés et sept quartiers ordonnancés[2],[3] :

Subdivision Superficie
en m2 en %
La Condamine Quartier ordonnancé 295 843 14,6 %
Fontvieille Quartier ordonnancé 329 516 16,3 %
Larvotto Quartier ordonnancé 217 932 10,8 %
Jardin exotique Quartier ordonnancé 234 865 11,6 %
Monaco-Ville Secteur réservé 196 491 9,7 %
Les Moneghetti Quartier ordonnancé 115 196 5,7 %
Monte-Carlo Quartier ordonnancé 436 760 21,5 %
Ravin de Sainte-Dévote Secteur réservé 23 485 1,2 %
La Rousse Quartier ordonnancé 176 888 8,7 %
Total 2 026 976 100,0 %

Un nouveau quartier de 27 hectares, Le Portier, est en construction sur la mer.

Ancien découpageModifier

 
Découpage des quartiers jusqu'en 2013.

Avant l'ordonnance de 2013, Monaco comptait 10 quartiers et secteurs réservés :

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier