Puissance (équitation)

La puissance est une épreuve du concours de saut d'obstacles, consistant à franchir un obstacle très lourd, généralement composé de barres de bois ou de fausses briques évoquant un mur[1], dont la hauteur augmente à chaque passage. Le vainqueur est celui qui passe l'obstacle le plus haut. Les obstacles de puissance les plus hauts atteignent 2,10 m[1]. L'épreuve de puissance est l'équivalent, pour les chevaux, de l'épreuve du saut en hauteur pour les humains[2].

Ellen whitaker durant une épreuve de puissance à l'Olympia London International Horse Show de 2008

Le mot français « puissance » est utilisé pour désigner cette épreuve en compétitions internationales, y compris en anglais, lors des compétitions américaines[1],[2].

L'épreuve de puissance comporte une dimension psychologique, l'état mental du cavalier à l'abord de l'obstacle étant important. L'épreuve de puissance teste aussi la capacité du cheval à franchir un obstacle plus haut que lui[2].

Les épreuves de puissance se distinguent par nature des épreuves de vitesse et des épreuves de résistance, en ce qu'elles demandent un effort très bref mais très intense[3].

Cette épreuve n'a été concourue qu'une fois au niveau olympique, lors des Jeux olympiques de 1900.

Le record de la discipline est détenu par le cavalier allemand Franke Sloothaak, qui a franchi 2,40 m en à Chaudfontaine, en Belgique, sur Optiebeurs Golo, battant son propre record établi avec un autre cheval, Leonardo[4].

Dans la cultureModifier

Dans son ouvrage Objectif Soldat d'élite, David Blakeley explique apprécier les épreuves de puissance[5].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) Robin R. Johnson, Show jumping, Crabtree Pub. Company, , 32 p. (ISBN 978-0-7787-4995-0, 0778749959 et 9780778749790, OCLC 351303801, lire en ligne), p. 7.
  2. a b et c (en) Kate Stout, « The National Horse Show », New York Magazine, vol. 21, no 42,‎ , p. 7A (ISSN 0028-7369).
  3. Roger Wolter, Alimentation du cheval, Paris, Éd. France agricole, , 478 p. (ISBN 2-85557-052-2 et 9782855570525, OCLC 47170932, lire en ligne), p. 365.
  4. (en) « ? », Chronicle of the horse, Masters of Foxhounds Association of America, vol. 54, nos 14-26,‎ , p. 52 (lire en ligne).
  5. David Blakeley (trad. de l'anglais par Jocelyne Barsse), Objectif, soldat d'élite, , 352 p. (ISBN 978-2-8246-4196-6 et 2824641967, OCLC 937908401, lire en ligne).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :