Ouvrir le menu principal

La propriété industrielle est l'une des deux branches de la propriété intellectuelle (l'autre étant la propriété littéraire et artistique) .

En France, elle se subdivise en droit des marques et droit des brevets. Les textes réglementant ce secteur du droit se trouvent principalement dans le Code de la propriété intellectuelle. Les dessins et modèles, au caractère hybride, bénéficient d'un cumul de protection entre la propriété industrielle et la propriété littéraire et artistique.


HistoireModifier

Johannes Gutenberg a perdu le procès que lui ont fait des fabricants de presses à raisin, invoquant le fait que Gutenberg leur avait volé leur procédé de réalisation (par vis sans fin)[réf. nécessaire].

La France signe en 1883, la Convention de Paris pour la protection de la propriété industrielle. C'est un accord majeur, signé par de nombreux pays qui permet d’harmoniser le droit relatif à la propriété industrielle signé. Son article 12 prévoit en effet que : « Chacun des pays de l’Union s’engage à établir un service spécial de la propriété industrielle et un dépôt central pour la communication au public des brevets d’invention, des modèles d’utilité, des dessins ou modèles industriels et des marques de fabrique ou de commerce”. L’ONPI : Office National de la Propriété Intellectuelle créé à la suite de cette convention est temporairement supprimé en 1939 et remplacé par l’Institut national de la propriété industrielle en 1951.

Quelques chiffresModifier

D'après le site web de l'INPI les nombres de titres de propriété industrielle déposés sont les suivants :

Type de titre par année 2013 2014 2015 2016 2017
Dépôts de demandes de brevets 16 886 16 533 16 300 16 155 16 247
Dépôts de marques 86 002 87450 91 898 88 565 90 508
Dépôts de dessins et modèles 66 090 63 249 63 838 53 659 40 788


Voir aussiModifier

Le palmarès des déposants de brevets[1] en 2017

Innovations dans les dispositifs de diagnostic des maladies cardiovasculaires [2]

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Le palmarès des déposants de brevets 2017 », INPI.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2018)
  2. « Innovations dans les dispositifs de diagnostic des maladies cardiovasculaires », INPI.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 6 septembre 2018)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier