Prodrive F1 Team

Prodrive F1 Team est une émanation de l'entreprise Prodrive, fondée et dirigée par David Richards, dont le projet était de débuter en Formule 1 en 2008.

HistoriqueModifier

En 2006, la FIA annonce qu'elle lance un appel à candidature pour qu'une 12e écurie soit admise à participer au championnat du monde de Formule 1 2008. Plusieurs structures et personnalités du sport automobile se lancent dans l'aventure, et Prodrive est sélectionnée le . Rapidement, il apparait que Prodrive ne compte pas devenir un constructeur à part entière, mais seulement une écurie « cliente » en s'associant à McLaren-Mercedes. Or, ce procédé est interdit par les Accords Concorde, et malgré tous les efforts de David Richards, plusieurs écuries (dont principalement Williams, qui ira jusqu'à menacer Prodrive de poursuites judiciaires[1]) refusent d'autoriser l'utilisation de châssis clients. Fin , Prodrive est contraint de renoncer.

Au printemps 2009, la FIA lance un nouvel appel d'offres pour accueillir trois nouvelles écuries. Prodrive soumet à nouveau sa candidature, mais elle n'est pas retenue[2].

Le , Renault entre en négociation avec Prodrive qui souhaite prendre une participation majoritaire dans la branche châssis de Renault F1 Team, localisée à Enstone[3]. Cet accord aurait pour but d'alléger le coût financier de la gestion d'une écurie de Formule 1 pour Renault, tout en évitant à la discipline de perdre un nouveau constructeur après les défections successives de Honda, BMW et Toyota mais n'a pas été conclu[4].

Le , Prodrive annonce renoncer totalement à un engagement en Formule 1 pour se concentrer sur le championnat du monde des rallyes[5].

RéférencesModifier

  1. Williams : Prodrive ne l'aura pas facile radio-canada.ca, 15 octobre 2007
  2. [1]
  3. Renault en négociation avec Prodrive, sur sportauto.fr, consulté le 3 décembre 2009]
  4. Renault en négociation avec Prodrive, sur f1-live.com, consulté le 4 décembre 2009
  5. Prodrive renonce à la Formule 1, sur toilef1.com, consulté le 15 avril 2010