Ouvrir le menu principal

Proceratosauridae

famille de dinosaures
Proceratosauridae
Description de cette image, également commentée ci-après
Crâne du genre type des Proceratosauridae : Proceratosaurus bradleyi (anciennement Megalosaurus bradleyi).
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Clade Coelurosauria
Super-famille  Tyrannosauroidea

Famille

 Proceratosauridae
Rauhut, Milner & Moore-Fay, 2010

Genres de rang inférieur

Les Proceratosauridae (procératosauridés en français) forment une famille ou un clade éteint de dinosaures théropodes de la super-famille des Tyrannosauroidea, ayant vécu du Jurassique moyen au Crétacé inférieur, il y environ entre 170 et 120 millions d'années. Ils sont connus en Asie et en Europe. Cette famille a été nommée en 2010 par Oliver Rauhut et ses collègues lors de la réévaluation du genre type de cette famille, Proceratosaurus[1].

Sommaire

Liste des genresModifier

Les genres Stokesosaurus et Juratyrant, appartenant encore à la famille en 2013 dans l'étude phylogénétique de Lowen et ses collègues[2], en ont été retirés en 2016 suite à l'analyse conduite par Steve Brusatte et Thomas Carr[3].

DescriptionModifier

À la différence des tyrannosauridés (tyrannosauroïdes évolués), les procératosauridés qui sont des tyrannosauroïdes basaux (primitifs) étaient généralement de taille modeste. C'est le cas des genres d'âge jurassique, Proceratosaurus, Kileskus et Guanlong, dont la longueur totale était de l’ordre de 3 mètres[4]. Les procératosauridés du Crétacé inférieur chinois (Yutyrannus et Sinotyrannus) sont par contre de taille appréciable, estimée entre 9 et 10 mètres, même si l'estimation de la longueur de Sinotyrannus parait surestimée au paléontologue Thomas Holtz, qui la réduit à 6 mètres[4],[3].

Les procératosauridés possédaient des bras à trois doigts assez longs, capables de saisir une proie.

Caractéristiques distinctivesModifier

Les caractéristiques distinctives (autapomorphies) de la famille sont listées en 2010 par Alexander Averianov et ses collègues[5], puis en 2013 par Loewen et ses collègues[2] :

  • Une crête sagittale formée par les os du nez partant de la jonction du prémaxillaire et des nasaux ;
  • Narines externes extrêmement allongées, avec des marges postérieures au bord antérieur de la fosse antéorbitaire et des fenestrae (fenêtres) maxillaires. ;
  • Un court bord ventral du prémaxillaire ;
  • La profondeur de la fosse antéorbitaire ventrale par rapport à la fenêtre antéorbitaire est beaucoup plus grande que celle du maxillaire sous la fosse antéorbitaire ;
  • Un ischium concave ventralement ;
  • Un tubercule convexe sur le bord antérieur du pubis au contact ventralement de l'ilion ;
  • Une marche concave, courte et peu profonde sur le bord antérieur du maxillaire.

ClassificationModifier

Définition de Rauhut et al. (2010)Modifier

Cette famille incluant, en 2010, les genres Proceratosaurus et Guanlong, est définie comme contenant tous les théropodes plus proches de Proceratosaurus que de Tyrannosaurus, Allosaurus, Compsognathus, Coelurus, Ornithomimus ou Deinonychus[1].

Cladogramme de Brusatte et Carr (2016)Modifier

Position de la famille des procératosauridés au sein des Tyrannosauroidea selon Steve Brusatte et Thomas Carr[3] :

Tyrannosauroidea
Proceratosauridae


Kileskus



Proceratosaurus



Guanlong  



Yutyrannus  



Sinotyrannus  






Dilong  





Stokesosaurus  



Juratyrant



Eotyrannus





Xiongguanlong




Dryptosaurus  




Raptorex




Appalachiosaurus  




Bistahieversor


Tyrannosauridae

Albertosaurinae



Tyrannosaurinae











Cladogramme de Lowen et al. (2013)Modifier

Limité ici à aux procératosauridés[2] :

Proceratosauridae


Proceratosaurus



Kileskus



Guanlong





Sinotyrannus




Juratyrant



Stokesosaurus





Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (en) O. W. M. Rauhut, A. C. Milner et S. Moore-Fay, « Cranial osteology and phylogenetic position of the theropod dinosaur Proceratosaurus bradleyi (Woodward, 1910) from the Middle Jurassic of England », Zoological Journal of the Linnean Society, vol. 158, no 1,‎ , p. 155-195 (DOI 10.1111/j.1096-3642.2009.00591.x)
  2. a b et c (en) M.A. Loewen, R.B. Irmis, J.J.W. Sertich, P. J. Currie et S. D. Sampson, « Tyrant Dinosaur Evolution Tracks the Rise and Fall of Late Cretaceous Oceans », PLoS ONE, vol. 8, no 11,‎ , e79420 (DOI 10.1371/journal.pone.0079420)
  3. a b et c (en) Stephen L. Brusatte et Thomas D. Carr, « The phylogeny and evolutionary history of tyrannosauroid dinosaurs », Scientific Reports, no 20252,‎ (DOI 10.1038/srep20252)
  4. a et b (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  5. (en) Averianov, Alexander & Krasnolutskii, Sergei & V Ivantsov, S. (2010). A new basal coelurosaur (Dinosauria: Theropoda) from the Middle Jurassic of Siberia. Proceedings of the Zoological Institute. 314072. 42-57, |https://www.researchgate.net/publication/229001262_A_new_basal_coelurosaur_Dinosauria_Theropoda_from_the_Middle_Jurassic_of_Siberia

Voir aussiModifier

Références taxinomiquesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier