Ouvrir le menu principal
Os maxillaire
Description de cette image, également commentée ci-après
Maxillaire humain droit. Vue antéro-externe.
Données
Nom latin Maxilla (TA +/-)
MeSH A02.835.232.781.324.502.645

Le maxillaire (anciennement maxillaire supérieur) est un os pair et symétrique participant au massif facial. On en dénombre deux, de chaque côté du croisement de la ligne médiane.

SituationModifier

Il compose, avec son homologue, l'arcade dentaire supérieure (qui s'articule avec l'arcade dentaire inférieure par l'intermédiaire des dents), la partie inférieure de l'orbite osseuse, la face latérale des fosses nasales ainsi que le palais dur. Il s'articule avec les os du massif facial supérieur : os palatin, os zygomatique, os lacrymal, cornet nasal inférieur, nasal et vomer.

Il se compose d'un corps creusé d'un sinus maxillaire et d'un processus frontal.

Concernant les os du crâne, le maxillaire s'articule avec l'os frontal, l'os sphénoïde (via les processus ptérygoïdes, au niveau des choanes) et de l'os ethmoïde.

ConstitutionModifier

L'os maxillaire est un os irrégulier, de forme pyramidale, il présente à décrire :

  • trois faces ;
  • une base ;
  • un sommet ;
  • quatre processus ;
  • un sinus, le sinus maxillaire, en relation avec le nez.

Les facesModifier

Elles sont au nombre de trois :

  • la face antérieure, ou jugale, sous cutanée et palpable ;
  • la face postérieure, impliquée dans la constitution des fosses infra-temporales et ptérygo-palatines ;
  • la face supérieure, ou orbitaire, qui compose la paroi inférieure de la cavité orbitaire.

La base et le sommetModifier

Le maxillaire a une forme plus ou moins pyramidale, la base est médiale, et forme en partie la paroi latérale de la cavité nasale ainsi que la paroi supérieure de la cavité orale. Cet ensemble se poursuit par l'os palatin. Le sommet est constitué par le processus zygomatique du maxillaire, qui s'articulera avec l'os zygomatique.

Les processusModifier

On en distingue quatre :

  • le processus frontal qui s'articule avec l'os lacrymal, le nasal, le frontal (bord nasal) et l'ethmoïde ;
  • le processus palatin qui sépare les cavités nasales de la cavité orale ;
  • le processus alvéolaire, en forme d'arc, creusé en cavités recevant les dents ;
  • le processus zygomatique, participant à la formation de l'arcade zygomatique.

Le sinus maxillaireModifier

Il s'agit d'une cavité pneumatique en relation avec la cavité nasale, son volume varie en fonction de l'âge et des individus. Les dents qui sont en regard de cette cavité sont appelées « dents antrales ».

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Sur les autres projets Wikimedia :