Prix Tetrahedron

Le Prix Tetrahedron pour la créativité en chimie organique ou en chimie bioorganique[Quoi ?] et pharmaceutique est attribué chaque année par Elsevier, l'éditeur de la revue Tetrahedron. Il a été créé en 1980 et est remis en l'honneur de Robert Robinson et Robert Burns Woodward, fondateurs des publications Tetrahedron. Le prix consiste en une médaille d'or, un certificat et une récompense de 15 000 $[1].

Prix Tetrahedron du jeune chercheurModifier

Les deux prix Tetrahedron du jeune chercheur (prix « Synthèse organique » et prix « chimie bioorganique et pharmaceutique ») ont été créés en 2005 par la revue Tetrahedron. Ils sont remis chaque année à deux personnes âgées de moins de 40 ans qui ont fait preuve d'une « créativité et d'un dévouement exceptionnels » dans leur domaine. Raphaël Rodriguez[2],[3], lauréat 2018, est le premier Français à se voir décerner le prix.

Les lauréatsModifier

Les lauréats du prix Tetrahedron sont :

Les lauréats du prix Tetrahedron du jeune chercheur sont :

  • 2019 : Ryan Shenvi ; Raphaël Rodriguez
  • 2018 : Seth Herzon ; Matthew Fuchter
  • 2017 : Ang Li ; Xiaoguang Lei
  • 2016 : Neil Garg ; Matthew Disney
  • 2015 : Yoshiaki Nakao ; Maja Köhn
  • 2014 : Sarah E. Reisman ; Rudi Fasan
  • 2013 : Melanie Sanford ; Ashraf Brik
  • 2012 : Zhang-Jie Shi ; B.G. Davis
  • 2011 : F. Dean Toste ; Carolyn R. Bertozzi
  • 2010 : Brian Stoltz ; Peter Seeberger
  • 2009 : Michael Krische ; Carlos Barbas
  • 2008 : Justin du Bois ; Benjamin Cravatt
  • 2007 : John Hartwig ; Wilfred van der Donk
  • 2006 : Erick Carreira ; Jon Ellman
  • 2005 : David MacMillan ; Laura Kiessling

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tetrahedron Prize » (voir la liste des auteurs).