Prix Booker russe

Le prix Booker russe, décerné depuis 1992, est l'un des prix littéraires les plus importants de Russie. Il est remis annuellement au meilleur roman de langue russe, sans distinction de la nationalité de l'auteur. Il est organisé selon le modèle de son homologue britannique, le prix Booker, institué en 1969[1].

La dernière fois que le prix Booker russe a été remis en 2017. Au cours des deux années suivantes, il a été suspendu en raison d'un manque de financement, et bien que de nombreuses négociations aient eu lieu et que des propositions aient été reçues, à la fin ils n'ont pas donné de résultats[2].

Le , le prix a officiellement cessé d'exister. Cependant, le Russian Booker Fund n'a pas été fermé, « laissant ainsi la possibilité de renouveler le prix »[2].

OrganisationModifier

Le jury établit d'abord une liste de six romans finalistes dont les auteurs reçoivent deux mille dollars. Le finaliste reçoit vingt mille dollars.

LauréatsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Hélène Mélat, « Le prix Booker et les autres : les prix littéraires dans la Russie d'aujourd'hui », Revue Russe, vol. 26, no 1,‎ , p. 116-120 (lire en ligne)
  2. a et b (ru) « Русский Букер - Литературная Премия - Russian Booker. », sur russianbooker.org,‎ (consulté le 31 mai 2020)

Liens externesModifier

SourceModifier