Premier front ukrainien

unité militaire de l'Armée rouge durant la Seconde Guerre mondiale

Premier front ukrainien
Image illustrative de l’article Premier front ukrainien

Création
Dissolution
Pays Union des républiques socialistes soviétiques
Type Groupe d'armée
Rôle Coordination des opérations de l'Armée rouge en Ukraine, Pologne et Allemagne.

Le Premier front ukrainien (en russe : Пéрвый Укрáинский фронт ) est une formation majeure de l' armée soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale, équivalant à un groupe d'armées occidentales.

OpérationsModifier

Le , le Front de Voronej est rebaptisé Premier front ukrainien. Ce changement de nom reflète l'avancée vers l'ouest de l'Armée rouge dans sa campagne contre la Wehrmacht, laissant derrière elle la République socialiste fédérative soviétique russe et investissant la République socialiste soviétique ukrainienne. Le front comprend des batailles en Ukraine, Pologne, Allemagne et Tchécoslovaquie en 1944 et 1945.

En 1944, le front participe, avec d'autres fronts, aux batailles de Korsun-Shevchenkivskyy et à la bataille de la Poche de Kamianets-Podilskyï en Ukraine. Il mène l'offensive Lvov-Sandomir, au cours de laquelle il contrôle la 1re armée blindée de la Garde, la 3e armée blindée, la 4e armée de chars, la 3e garde, la 5e armée de gardes, les 13ème, 38e et 60e armées. Il a ensuite pris part à la bataille de Ternopil.

En 1945, le front participe à l'offensive Vistule-Oder, et mène les opérations en Silésie, à Prague, et le siège de Breslau. Il participe à la Bataille de Berlin. Il procède à l'encerclement de Halbe, dans lequel la majeure partie de la 9e armée allemande est détruite au sud de Berlin. À cette époque, la deuxième armée polonaise opère dans le cadre du front. Enfin, le 1er front ukrainien assure la défense contre les contre-attaques du groupe d'armées Wenck qui visaient à soulager Berlin et la 9e armée. L' offensive Prague est la bataille finale de la Seconde Guerre mondiale en Europe.

Après la guerre, le quartier général du Front devient le Groupe central de forces de l'Armée rouge en Autriche et en Hongrie jusqu'en 1955, et est réactivé en 1968 en Tchécoslovaquie après les événements du printemps de Prague .

CommandantsModifier

ArméesModifier

Les armées qui faisaient partie du 1er front ukrainien comprenaient :

Composition ultérieureModifier

RéférencesModifier