Ouvrir le menu principal

Président de la Banque centrale européenne

président du Conseil des gouverneurs et du Directoire de la Banque centrale européenne

Président de la Banque centrale européenne
Image illustrative de l’article Président de la Banque centrale européenne

Image illustrative de l’article Président de la Banque centrale européenne
Titulaire actuel
Mario Draghi
depuis le
(7 ans, 8 mois et 13 jours)

Création
Durée du mandat 8 ans, non renouvelable
Premier titulaire Wim Duisenberg
Rémunération 378 000 euros annuels
Site internet http://www.ecb.int

Le président de la Banque centrale européenne, quelquefois appelé dans le langage courant gouverneur de la Banque centrale européenne, préside le Conseil des gouverneurs et le Directoire de la Banque centrale européenne (BCE).

Sommaire

NominationModifier

Procédure de nominationModifier

Le président de la BCE est nommé, comme le vice-président et les quatre autres membres du Directoire, pour un mandat de huit ans non renouvelable, d'un commun accord entre les chefs d'État ou de gouvernement des États de la zone euro, sur recommandation du Conseil de l'Union européenne et après consultation du Parlement européen et du Conseil des gouverneurs de la BCE. Il doit être choisi parmi des personnes ayant une autorité et une expérience professionnelle reconnues en Europe en matière monétaire ou bancaire.

Nomination du premier présidentModifier

L'interprétation française de l'accord sur la nomination du Néerlandais Wim Duisenberg comme premier président de la Banque centrale européenne était que Duisenberg démissionnerait après seulement quatre ans de ses huit ans de mandat et serait remplacé par le Français Jean-Claude Trichet[1]. Duisenberg a toujours vigoureusement démenti qu'un tel accord ait été conclu et déclara en février 2002 qu'il resterait en fonction jusqu'à son 68e anniversaire soit le 9 juillet 2003.

Cependant à cette période Jean-Claude Trichet était encore sous le risque de possibles poursuites judiciaires dans l'affaire du Crédit lyonnais et en juin 2002, il n'aurait donc pas été en mesure de succéder à Duisenberg. Le 9 juillet 2003, ce risque existant encore pour Trichet, Duisenberg resta en fonction jusqu'au 1er novembre 2003.

FonctionsModifier

Présidents successifsModifier

Liste des présidentsModifier

Depuis la création de la BCE le , la banque fut présidée par les personnes suivantes.

Président État d’origine Mandat Portrait Signature apparaissant
sur les billets
Wim Duisenberg   Pays-Bas
(5 ans et 4 mois)
   
Jean-Claude Trichet   France
(8 ans)
   
Mario Draghi   Italie [2] Fin de mandat prévue
le
   
Christine Lagarde   France    

Vice-présidentModifier

Le vice-président Christian Noyer fut seulement nommé pour un mandat de quatre ans pour que la fin de celui-ci coïncide à la fin attendue du mandat présidentiel de Wim Duisenberg. Son successeur est l'économiste grec et gouverneur de la banque de Grèce Loukás Papadímos, qui a été nommé pour un mandat de huit ans. De 2010 à 2018, c'est le Portugais et ancien gouverneur de la banque du Portugal, Vítor Constâncio, qui occupe ce poste

Nom État Mandat Portrait
Christian Noyer   France  
Loukás Papadímos   Grèce  
Vítor Constâncio   Portugal  
Luis de Guindos   Espagne -  

RevenusModifier

Le président de la Banque centrale européenne est le fonctionnaire le mieux payé d'Europe. En 2013, son salaire est de 31 177 euros par mois. En 2014, Mario Draghi gagne 378 000 euros par an, ce qui correspond à deux fois plus que le président de la réserve fédérale américaine[3]. Ces salaires sont également bien supérieurs à ceux du chancelier fédéral allemand ou du président de la République française[4]. En 2008, la rémunération est fixée à 345 252 euros à laquelle s'ajoutent la résidence et les frais de représentation[5].

SourcesModifier

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  • « Ces postes qui valent de l'or », Transfac l'Express, nos 224-225,‎
  • « BCE : Draghi nommé à la présidence », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  • « New ECB chief 'must be French' », BBC News,‎ (lire en ligne)
  • Géraldine Russell, « Les hauts fonctionnaires européens mieux payés que Merkel ou Hollande », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  • Isabelle Couet, « Le patron de la BCE deux fois mieux payé que la présidente de la Fed », Les Échos,‎ (lire en ligne)