Poulina

entreprise tunisienne

Poulina Group Holding
logo de Poulina
Logo du groupe Poulina.

Création 14 juillet 1967 : acquisition d'un poulailler[1]
Dates clés 1998 : introduction en bourse de la société El Mazraa
2008 : création de la holding et introduction en bourse
Fondateurs Abdelwahab Ben Ayed
Personnages clés Mohamed Bouzguenda
Taoufik Ben Ayed
Maher Kallel
Forme juridique Société anonyme
Siège social Ezzahra[2]
Drapeau de Tunisie Tunisie
Direction Khaled Bouricha (président du conseil d'administration)[3]
Activité Aviculture, agroalimentaire, industrie et services
Produits Produits alimentaires, équipements de construction et appareils électroménagers[1]
Filiales 98 en 2016[4]
Effectif 12 000[4]
Site web www.poulinagroupholding.com

Capitalisation 892 500 000 (TND)[5]
Chiffre d'affaires 1 607 000 000 (TND) en 2016[4]
en augmentation 83 000 000 (TND)
Résultat net 80 000 000 (TND) en 2016[4]
en augmentation 8 000 000 (TND)

Le groupe Poulina (arabe : مجموعة بولينا), officiellement connu sous le nom de Poulina Group Holding (PGH) depuis le 24 juin 2008[6], est un groupe industriel et de services tunisien. Originellement spécialisé dans l'aviculture, le groupe s'est peu à peu diversifié pour devenir le premier groupe à capitaux privés du pays[1].

HistoireModifier

 
Logo de Poulina (1967-2008).

Il est fondé en 1967 par l'association de sept entrepreneurs privés dans le secteur avicole[7], activité qui lui donne son nom et inspire le logo originel de la firme.

Issu de l'élevage du poulet qu'il industrialise, cette activité nécessite très vite du matériel avicole amenant le groupe à se lancer dans l'industrie (fabrication des cages) puis dans la distribution (œufs et poulets) et le négoce (importation de céréales constituant la base de la nutrition animale)[7].

Le groupe a su au cours de son histoire intégrer des métiers différents en rachetant des entreprises ou en créant des filiales dans un grand nombre d'activités économiques. Peu à peu, la simple entreprise est devenue le plus grand groupe privé de Tunisie, présent dans tous les pans de l'économie : métallurgie en 1975, tourisme et immobilier en 2000[1].

En 2008, le groupe organise l'ensemble de ses activités sous la structure Poulina Group Holding et s'introduit en bourse[8].

En 2017, le groupe Poulina soutient la première édition du concours Smart Agriculture Hackathon, axé sur le développement de la meilleure application informatique dans le secteur de l'agriculture et de la pêche. Le premier prix de ce concours reçoit un chèque de 3 000 dinars[9].

ActivitésModifier

Le groupe s'est organisé au fil des années autour d'une dizaine de métiers regroupant les pôles d'activités de la holding :

La première des activités du groupe reste son métier d'origine, l'aviculture, avec l'élevage et l'abattage (société Couvoirs) qui représentent encore 53 % du chiffre d'affaires en 2008. Viennent ensuite l'industrie (20 %), l'agroalimentaire (12 %), la céramique (8 %) et l'emballage (7 %)[1].

En 2011, le groupe est implanté dans plusieurs pays dont le Maroc, l'Algérie, la Libye, la France et la Chine[11].

HoldingModifier

Poulina est présent à la Bourse de Tunis depuis 1998 à travers sa société El Mazraa. En juin 2008, profitant de la loi de finances 2007 encourageant la restructuration des groupes familiaux sous forme de holdings et dans le cadre de la restructuration menée en prélude à son introduction en bourse, le groupe est réaménagé en six mini-holdings — une pour chaque domaine d'activité du groupe — chapeautées par une holding principale baptisée Poulina Group Holding[1].

Propriété d'Abdelwahab Ben Ayed (40 % du capital avant l'introduction en bourse), de Mohamed Bouzguenda (22,3 %) et d'Abdelhamid Bouricha (20,6 %)[12] et dotée d'un capital de 150 000 000 dinars, elle a pour mission de détenir la participation des actionnaires majoritaires dans le capital du groupe[13]. L'entrée en bourse est effective le 24 juillet 2008, concernant la quasi-totalité de ses filiales[5] à l'exception du pôle d'activité touristique[12], et vise une hausse du capital social de 104 millions de dinars (10 %) par le biais de 16,67 millions d'actions vendues au prix unitaire de 5,95 dinars[1]. Le groupe adopte à cette occasion un nouveau logo[14].

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g Samir Gharbi, « Abdelwahab Ben Ayed. Bâtisseur d'empire », Jeune Afrique, 20 juillet 2008, p. 64-66.
  2. « Rapport annuel 2010 » [PDF], sur poulinagroupholding.com.
  3. « Tunisie : Khaled Bouricha nommé aux commandes du groupe Poulina », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  4. a b c et d « Communication financière 2016 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) [PDF], sur poulinagroupholding.com.
  5. a et b Moncef Mahroug, « Poulina en Bourse : le décor est planté », sur webmanagercenter.com, (consulté le ).
  6. « Communication financière » [PDF], sur businessnews.com.tn (consulté le ).
  7. a b et c Frédéric Maury, « Abdelwahab Ben Ayed », Jeune Afrique, hors-série n°20 « Les 500 », 2008, p. 21.
  8. « Poulina fête ses 50 ans, retour sur l'histoire d'un géant tunisien », sur ilboursa.com, (consulté le ).
  9. « SIAMAP 2017 : Poulina récompense le gagnant du 1er “Smart Agriculture Hackathon” », sur tekiano.com, (consulté le ).
  10. « Accueil », sur mbgindustry.com (consulté le ).
  11. « Profil du groupe », sur poulinagroupholding.com.
  12. a et b Khaled Boumiza, « Tunisie : Poulina est-elle bonne pour la Bourse ? »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur africanmanager.com, .
  13. « Entreprise : Poulina dote son groupe d'un holding », sur webmanagercenter.com, (consulté le ).
  14. « Poulina Group Holding modernise son logotype », sur webmanagercenter.com, (consulté le ).

BibliographieModifier

  • Hèla Yousfi, Ewa Filipiak et Hervé Bougault, Poulina, un management tunisien, éd. Agence française de développement, Paris, 2005 (lire en ligne)

Liens externesModifier