Ouvrir le menu principal

Porte de Choisy

porte de Paris
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Porte de Choisy (métro de Paris).

Porte de Choisy
Illustration de la Porte de Choisy
La porte de Choisy et le local des bus RATP en construction (avril 2006).
Précédent Sens anti-horaire
Porte d'Ivry
Porte de Choisy Sens horaire
Porte d'Italie
Suivant
Géographie
Boulevard (s) Boulevard Masséna
Arrondissement (s) 13e
Commune limitrophe Ivry-sur-Seine
Coordonnées 48° 49′ 12″ nord, 2° 21′ 53″ est
Transports en commun
Petite Ceinture Non desservie
Petite ceinture RATP (T)(3a)
Porte de Choisy
Métro (M)(7)
Porte de Choisy
Bus (BUS) RATP 183
Routes
Route nationale 305

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Point carte.svg
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons
La porte de Choisy est un très ancien pôle de transport. On voit ici les tramways à chevaux, sans doute de la CGO, au tout début du XXe siècle.
Le pôle multimodal de la station Porte de Choisy.

La porte de Choisy est l'une des 17 portes percées dans l'enceinte de Thiers au milieu du XIXe siècle pour protéger Paris, en France.

Situation et accèsModifier

Localisée à 100 m à l'ouest de la porte d'Ivry et à 100 m à l'est de la porte d'Italie, la porte de Choisy correspond au carrefour de l'avenue de Choisy et de l'avenue de la Porte-de-Choisy avec le boulevard Masséna, dans le 13e arrondissement de Paris et est l'une des entrées du quartier asiatique de Paris.

C'est une porte parisienne d'importance moyenne vers le sud, à l'origine de l'ancienne route nationale 305. Elle débouche sur la commune d'Ivry-sur-Seine.

La porte de Choisy est desservie par les lignes de métro    et de tramway    à la station Porte de Choisy, ainsi que par la ligne de   RATP 183 qui y a son terminus.

Elle sera desservie par le futur tramway Porte de Choisy - Orly Ville.

Origine du nomModifier

La porte est dénommée par référence à la ville de Choisy-le-Roi, où mène la RN305.

HistoriqueModifier

Elle est située entre les anciens bastions 88 et 89 de l'enceinte de Thiers, détruite après la Première Guerre mondiale, bénéficiait d'un espace inconstructible, la Zone, qui a été urbanisé dans l'entre-deux-guerres, notamment par la construction des HBM de la Ville de Paris.

Depuis que l'État a annexé en 1860 à la Ville de Paris les espaces situés à l'intérieur de l'enceinte de Thiers, la porte constitue une des limites des communes de Paris et de Vitry-sur-Seine.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Articles connexesModifier