Porte-à-flot

Le porte-à-flot est une remorque tractée par certains agrès de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris[1].

Renault Mascott des plongeurs des pompiers de Paris et son canot Sillinger sur une remorque porte-à-flot
Canot de sauvetage léger CSL24 sur un porte-à-flot

DescriptionModifier

Cette remorque destinée au transport terrestre des canots de sauvetage léger est de construction métallique. Elle dispose de deux roues montées sur un essieu. Celles-ci ne sont pas motorisées.

Sur la partie supérieure, le porte-à-flot dispose d'un système de roulement et de moyens permettant la fixation du canot.

UtilisationModifier

Comme son nom l'indique le porte-à-flot a pour rôle de permettre la mise à l'eau, via un plan incliné[2], de son canot, grâce à la force motrice de son véhicule tracteur. Une fois le canot à l'eau, il est détaché du porte-à-flot.

La manœuvre est inversée pour permettre son chargement après mission.

Cette remorque permet aux sapeurs-pompiers parisiens d'utiliser leurs canots y compris lorsque leur centre de secours est éloigné de la Seine ou de tout autre cours d'eau francilien. Ils peuvent ainsi rejoindre un quai disposant d'un plan incliné.

RemarquesModifier

Les porte-à-flot sont désignés PF dans la nomenclature de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP). Ces lettres sont reportés sur leur plaque d'immatriculation.

Le porte-à-flot ne doit pas être confondu avec la plate-forme de remorquage qui peut parfois remorquer des ESAV comme lors du défilé militaire du 14 juillet 2012.

Notes et référencesModifier