Ouvrir le menu principal

Popenguine-Ndayane
Popenguine-Ndayane
Falaises de Popenguine
Administration
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Région Thiès
Département Mbour
Maire
Mandat
Mansour Thiandoum
2009-2014
Démographie
Gentilé Popenguinois
Population 3 380 hab. (2003)
Géographie
Coordonnées 14° 33′ 27″ nord, 17° 06′ 50″ ouest
Altitude m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte administrative du Sénégal
City locator 14.svg
Popenguine-Ndayane

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

Voir la carte topographique du Sénégal
City locator 14.svg
Popenguine-Ndayane

Popenguine-Ndayane est une commune du Sénégal, située à 70 km au sud de Dakar, sur la Petite-Côte, dans le département de M'bour et la région de Thiès. Depuis 2008, elle réunit deux localités, Popenguine et Ndayane.

Sommaire

HistoireModifier

Fondé il y a 350 ans, le village s'appelait d'abord Poponguine. Il est devenu Popenguine à l'initiative du président Léopold Sédar Senghor dont l'un des poèmes s'intitule Retour à Popenguine. La commune est le lieu de villégiature favori des chefs d'État du Sénégal.

AdministrationModifier

Popenguine faisait partie de la communauté rurale de Diass. Il a été érigé en commune en juillet 2008[1]. La Forêt classée de Popenguine et la Réserve naturelle de Popenguine sont incluses dans le périmètre communal.

Popenguine est érigé en commune avec Ndayane et Popenguine sérère, avec comme dénomination « Popenguine-Ndayane ». Le premier maire est Mamadou Mansour Thiandoum, élu le 14 avril 2009 par un conseil municipal de 36 membres.

GéographieModifier

Les localités les plus proches sont Santiaba, Keuri Kaw, Tiambokh, Poponguine Serere, Gamboulem et Tialane.

Dakar, la capitale, se trouve à 71 km[2].

Physique géologiqueModifier

 
« Coupe de Popenguine au cap de Naze » (coupe géologique Nord-Sud de 1901)

PopulationModifier

En 2009, Popenguine-NDAYANE comptait 12 000 habitants et plus de 380 ménages.

Activités économiquesModifier

 
La messe du dimanche à Notre-Dame de la Délivrande

Village de pêcheurs et d'agriculteurs à l'origine, il est aujourd'hui connu principalement comme un lieu de pèlerinage catholique (Basilique Notre-Dame de la Délivrance) et pour son aire protégée, la Réserve naturelle de Popenguine.

Jumelages et partenariatsModifier

Personnalités nées à PopenguineModifier

Notes et référencesModifier

  1. (fr) Décret no 2008-748 du 10 juillet 2008 portant création de communes dans les régions de Fatick, Kaffrine, Kaolack, Kédougou, Kolda, Louga, Matam, Saint-Louis, Sédhiou, Tambacounda, Thiès et Ziguinchor, Journal officiel de la République du Sénégal, no 6446 du 31 décembre 2008
  2. Dakar et ses environs, carte 1/16 000, édition 2007-2008

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

FilmographieModifier

  • Ça twiste à Popenguine, film de fiction de Moussa Sène Absa, 1993 [1]
  • (da)(fr) L’Hôtel de mes rêves (Drømmenes hotel), film documentaire danois de Helle Toft Jensen (coproduction ARTE/NDR, 2005, 52 min) : après quelques années passées en Belgique, un homme revient dans sa région d'origine, tente d'ouvrir un complexe hôtelier à Popenguine et se heurte à bien des difficultés [2]
  • Popenguine, film documentaire écrit par Anne Sophie Reinhardt, réalisé par Ludovic Lang, coproduction Big Bang Films/KTO, 2013 : à l'occasion du 125e pèlerinage dédié à la Vierge Noire, [3]

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :