Pont sur l'Eurymédon

pont romain près d'Aspendos

Pont seldjoukide sur l'Eurymédon
Le pont avec son décrochement caractéristique à mi-course
Le pont avec son décrochement caractéristique à mi-course
Géographie
Pays Turquie
Province Anatolie
Commune Aspendos
Coordonnées géographiques 36° 54′ 51″ N, 31° 09′ 47″ E
Fonction
Franchit Köprüçay, anc. Eurymédon
Fonction pont-route
Caractéristiques techniques
Type pont en arc
Longueur 259,5 m
Largeur 9,44 m
Matériau(x) Pierre
Construction
Construction XIIIe siècle
Géolocalisation sur la carte : Turquie
(Voir situation sur carte : Turquie)
Pont seldjoukide sur l'Eurymédon

Le pont sur l'Eurymédon (en turc : Köprüpazar Köprüsü) est situé proche de la cité antique d'Aspendos dans la province romaine de Pamphylie au sud de l'Anatolie turque actuelle. Il traverse le fleuve Köprüçay, dénommé Eurymédon à l'époque romaine. Le pont actuel a été bâti par les Seldjoukides au XIIIe siècle. Les fondations, ainsi que des spolia, du pont romain préexistant sur le site ont été utilisés, cause du décrochement observable au milieu de l'ouvrage.

HistoireModifier

 
Remplois de pierres provenant de l’aqueduc romain d’Aspendos

La date exacte de construction du pont romain est incertaine. Elle est cependant vraisemblablement liée à l'aqueduc d'Aspendos, dont des blocs de pierre caractéristiques ont été réutilisées pour le pont[1]. L’aqueduc a fonctionné jusqu'au IVe siècle, ce qui fournit un terminus a quo pour la construction du pont romain. L'hypothèse d'un pont plus ancien sur le site n'est toutefois pas à écarter[2] : ce pont aurait alors été détruit en même temps que l'aqueduc lors du séisme de mai 363 et ceci expliquerait l'utilisation des matériaux de l'aqueduc pour la construction du pont[3].

 
Le zig-zag seljoukide

Au début du XIIIe siècle, le sultan seldjoukide Kay Qubadh Ier fit construire un nouveau pont sur les restes de l'antique ouvrage[4] qui s'est effondré, probablement en raison d'un autre séisme. Les bâtisseurs seldjoukides ont scrupuleusement suivi le cours du pont romain, y compris les piliers écartés de leur position originelle par le courant : il en résulte un cheminement en zig-zag à mi-course[5]. Moins long et 4,1m moins haut[6], le pont Seljoukide est d’une taille considérablement réduite par rapport au pont originel, ce qui a permis de le construire en totalité à partir vestiges du pont romain.

SourcesModifier

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Eurymedon Bridge (Aspendos) » (voir la liste des auteurs).
  • (de) Grewe, Klaus (1999), "Im Zickzack-Kurs über den Fluß. Die römisch/seldschukische Eurymedon-Brücke von Aspendos (Türkei)", Antike Welt 30 (1): 1–12

RéférencesModifier

  1. Grewe 1999, p. 2
  2. Grewe 1999, p. 7
  3. Grewe 1999, p. 12
  4. Grewe 1999, p. 11
  5. Grewe 1999, p. 1
  6. Grewe 1999, p. 10

Article connexeModifier

Lien externeModifier

(fr) Fiche technique sur Structurae