Pont du Troisième millénaire Jean-Paul II

pont polonais

Pont du Troisième millénaire Jean-Paul II
Le pont du Troisième millénaire Jean-Paul II en 2013
Le pont du Troisième millénaire Jean-Paul II en 2013
Géographie
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Poméranie
Commune Gdańsk
Coordonnées géographiques 54° 21′ 23,33″ N, 18° 41′ 38,66″ E
Fonction
Franchit Martwa Wisła
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont mixte acier-béton haubané
Longueur 380 m
Largeur 20,31 m
Hauteur 99,89 m
Matériau(x) Pont en acier
Construction
Construction 1999-2001
Mise en service
Architecte(s) Krzysztof Wąchalski
Entreprise(s) Demathieu Bard
Mosty Łódź S.A.
Géolocalisation sur la carte : Gdańsk
(Voir situation sur carte : Gdańsk)
Pont du Troisième millénaire Jean-Paul II
Géolocalisation sur la carte : Pologne
(Voir situation sur carte : Pologne)
Pont du Troisième millénaire Jean-Paul II

Le pont du Troisième millénaire Jean-Paul II (en polonais : Most III Tysiąclecia im. Jana Pawła II) est un pont routier à haubans qui enjambe la rivière Vistule morte (Martwa Wisła) à Gdańsk, dans la voïvodie de Poméranie en Pologne.

Mis en service le dans le cadre de l'aménagement d'une voie de circulation reliant le port nord avec la ceinture sud de Gdańsk et le réseau routier national, il constitue la première section de la future route de contournement de la ville de Gdańsk. Actuellement, à côté du pont Siennicki, il sert de connexion de la route nationale n° 7 avec la zone du port et la rue Sucharski menant au port nord.

HistoriqueModifier

Le pont porte le nom du pape polonais Jean-Paul II depuis le premier jour. Mais, pendant la construction, il était appelé « Pont du Troisième millénaire », et de ce fait dans de nombreuses publications, il est désigné avec cette double appellation : « Pont du Troisième millénaire Jean-Paul II » !

En raison d'actes de vandalisme fréquents (destruction de l'éclairage, graffitis), un système de surveillance a été installé en 2004, directement relié au poste de police de Stogi. Cela a contribué à l'amélioration de la sécurité de l'installation.

DescriptionModifier

Le pont est pont à haubans ayant un tablier mixte acier-béton dont les haubans sont ancrés à une extrémité dans les poutres latérales en acier du tablier et de l'autre dans le pylône de 100 mètres de haut ayant la forme d'un « Y » inversé. Jusqu'à l'ouverture du pont Rędziński à Wrocław, c'était le plus grand pont à haubans de Pologne supporté par un seul pylône.

  • Longueur totale du tablier : 380 m
  • Portée principale : 230 m

Galerie de photosModifier

Notes et référencesModifier


Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • G. Scheuch, Weichselbrücke Danzig, in Bautechnik, vol. 79, n° 7, , pp. 483-484 Voir en ligne
  • Karl-Eugen Kurrer, Montage der neuen Schrägseilbrücke über die Tote Weichsel in Gdansk (Danzig), in Stahlbau, vol. 70, n° 7, , pp. 486-491.
  • Maciej Malinowski, Monitoring der "Brücke des III. Jahrtausends" in Danzigb in Stahlbau, vol. 72, n° 8, , pp. 567-573. Voir en ligne
  • Krysztof Wachalski, Jacek Kaminski, Marek Sudak, Some aspects of the design of Martwa Wisla River bridge in Gdansk, communication présentée lors de la IABSE Conference, Malmö 1999, in Cable-stayed bridges. Past, present and future, pp. 291-300.
  • Jacques Mossot, Mathieu Targowski, Michel Marchetti, Le Pont du Troisième millénaire Jean-Paul II à Gdansk (Pologne), communication présentée lors du First fib Congress, 13-19.10.2002, Osaka, Japon, pp. 29-30.
  • Jacques Mossot, « Le pont du troisième millénaire - Jean Paul II sur la route Sucharski à Gdansk. Le premier pont à haubans polonais construit en encorbellement », dans Travaux, , no 781

Articles connexesModifier

Liens externesModifier