Ouvrir le menu principal
Pompe de Thomas Newcomen, 1705
Pompe de James Watt, 1780

Une pompe à feu est une pompe actionnée par la vapeur. C'est probablement la première application des machines à vapeur.

Une première pompe à feu est inventée par Thomas Savery (1650-1715) et Thomas Newcomen (1664-1729), reprenant l'idée du cylindre piston à vapeur de Denis Papin (1690). Elle sera perfectionnée ultérieurement par James Watt, puis par Jacques-Constantin Périer.

Les pompes à feu furent employées pour l’exhaure et en fontainerie.

Pompes à feu pour l'adduction d'eauModifier

Jacques-Constantin Périer et Auguste-Charles Périer avaient installé deux machines à vapeur (la Constantine et l'Augustine) près de la place de l'Alma pour pomper l'eau de la Seine et la refouler dans les réservoirs de Passy. Cette « Pompe à feu de Chaillot » fonctionna du 8 août 1781 jusqu'en 1900. La rue des Frères-Périer est ouverte, en 1900, à l'emplacement de l'ancienne pompe à feu.

 
La « machine à feu » de Bernissart

Exhaure dans les minesModifier

Thomas Newcomen installe la première pompe à feu en 1712 en Angleterre (Midlands).

La première machine du continent fut installée en 1721 dans une houillère en Belgique.

En France on utilise des machines de Newcomen à partir des années 1730 (Anzin[5]).

Dans l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert (1751) il y a une description détaillée[6] d'une pompe à feu utilisée dans une mine de la province du Hainaut autrichien.

Dans les années 1770 James Watt perfectionne la machine[7] (rendement multiplié par 4). Des machines ("machine de Cornouaille" ou "Cornish engine"), utilisant le même cycle mais avec une pression plus élevée, étaient encore utilisées pendant tout le XIXe siècle[8].

Notes et référencesModifier

  1. « La pompe-à-feu du château de Bagatelle », (consulté le 30 août 2014)
  2. Histoire du Parc de Bagatelle sur Paris.fr
  3. « La pompe à feu du Gros-Caillou, fonctionnant (65 et 67, quai d'Orsay), actuel 7e arrondissement », Musée Carnavalet (consulté le 30 août 2014)
  4. L'usine d'Auteuil, mise en scène de l'Eau à Paris, Henri Bresler SAGEP, 57 pages (non daté)
  5. Mine Anzin
  6. article, planches, résumé
  7. Animation machine de Watt
  8. Crofton, happysnapper.com

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :