Pléiades (mythologie)

sept sœurs, filles du Titan Atlas et de l'Océanide Pléioné

Dans la mythologie grecque, les Pléiades (en grec ancien Πλειάδες / Pleiádes) sont sept sœurs, filles du Titan Atlas et de l'Océanide Pléioné, sœurs des Hyades. Elles se nomment :

Les Pléiades (1885) par le peintre symboliste Elihu Vedder.

La plupart se sont unies à des dieux, engendrant diverses familles royales telles que celles de Troie ou de Sparte.

Mort et catastérismeModifier

Elles étaient les compagnes virginales d'Artémis. Lors d'une promenade, le guerrier Orion fut attiré par leur grande beauté, et pendant cinq ans, les pourchassa. Pour les sauver, Zeus les transforma en colombes. Ce n'est qu'à leur mort qu'elles furent placées dans le ciel (catastérisation) pour former l’astérisme des Pléiades. À sa mort, Orion fut aussi représenté dans le ciel, poursuivant les sept sœurs.

Dans une autre version, elles se suicidèrent après la mort de leurs sœurs : les Hyades.

Selon une autre, Zeus les aurait changées en colombes pour les soulager de leur chagrin, car elles étaient inconsolables du châtiment de leur père Atlas.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. David A. Campbell, Greek Lyric: Bacchylides, Corinna, and others, volume 4, Harvard University Press, 1992, p. 322

BibliographieModifier

Sur les autres projets Wikimedia :