Pierre de Rouillie

évêque catholique

Pierre de Rouillie
Biographie
Naissance Blois
Évêque de l'Église catholique
Évêque désigné de Montpellier

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Pierre de Rouillie (né à Blois), est un ecclésiastique qui fut évêque désigné de Montpellier de 1570 à 1572.

BiographieModifier

Pierre de Rouillie ou de Boulhe[1], comme le nomme également Honoré Fisquet dans la Gallia Christiana, est né à Blois. Il appartient à la congrégation des Frères de Saint-Marthe et est l'abbé d'un monastère qui demeure inconnu nommé « Sambausensis Abbatia ».

Après la mort de Guillaume Pellicier II, il est nommé évêque de Montpellier par le roi Charles IX de France, le [2], sur la recommandation du Maréchal de Damville, Henri Ier de Montmorency, gouverneur du Languedoc. Le Pape refuse de confirmer cette promotion et bien qu'il ne soit ni confirmé, ni consacré et non reconnu par le clergé, il perçoit les revenus du diocèse de 1569 à 1573. Le spirituel est administré par Léonard d'Auguillon, prévôt du chapitre de chanoines dont le précédent évêque avait fait son vicaire général. Devant l'intransigeance du Saint-Siège, le Roi nomme alors comme évêque Antoine de Subiet-Cardot[3].

Notes et référencesModifier

  1. R.P. Charles-Louis Richard et Giraud, Bibliothèque sacrée ou Dictionnaire universel, historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques, Paris, 1827, tome XXVII, p. 437.
  2. (en) David M. Cheney, « Bishop Pierre de Rouillie », sur catholic-hierarchy.org, (consulté le ).
  3. Honoré Fisquet, La France pontificale (Gallia Christiana), Paris « Métropole d'Avignon : Maguelone-Montpellier-Agde », p. 226-227.