Pierre-Victor Guilhem

général français

Pierre-Victor Guilhem né le à Saint-Geours-de-Maremne, est un général de brigade français, commandant une brigade du 13e corps d'armée[1], tué à la bataille de Chevilly lors du siège de Paris le 30 septembre 1870, lors d'une ultime tentative pour repousser les troupes prussiennes. Il repose au 26e Quartier du cimetière du Montparnasse (Paris 14e), avec d'autres officiers tués pendant le siège de Paris (1870-1871)[2].

BiographieModifier

Pierre-Victor Guilhem, est le fils de Paul et de Marguerite-Pascale-Émilie Lavielle. Marié en 1887, à Paris, avec Mlle Marie-Clémentine Darcy[3]. Clerc de notaire, il s'engage à 19 ans comme volontaire le 8 novembre 1834, et fera une carrière militaire exemplaire en Afrique, en Crimée, au Mexique, en Italie et rentre en France en aout 1870. Les 35e et 42e régiments d'infanterie de ligne du général Pierre-Victor Guilhem refoulent l'ennemi hors de Chevilly et l'Haÿ. Ses obsèques sont célébrées, à l'Hôtel des Invalides.

Une rue et voie privée du XIe arrondissement de Paris porte son nom.

DécorationModifier

Notes et référencesModifier

  1. Octave Crémazie, Œuvres: Texte établi, annoté, et présenté, Œuvres: Texte établi, annoté, et présenté, Éditions de l'Université d'Ottawa, , chap. 2 à 3, p. 369
  2. Justin Germain Casimir de Selves, J. M. Petit, Seine (France) Direction administrative des services d'architecture et des promenades et plantations, de la voirie et du plan de Paris, Chaix, , chap. 5, p. 352
  3. George Bastard, Un siècle de batailles: Pyrénées, Vendée, Waterloo Paris, Metz, Espagne, Algérie: le général Mellinet en Afrique, 1798 à 1843, E.Flammarion, , chap. 2, p. 548