Ouvrir le menu principal

Saint-Geours-de-Maremne

commune française du département des Landes

Saint-Geours-de-Maremne
Saint-Geours-de-Maremne
Église Saint-Georges.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Dax
Canton Marensin-Sud
Intercommunalité Communauté de communes de Maremne-Adour-Côte-Sud
Maire
Mandat
Michel Penne
2014-2020
Code postal 40230
Code commune 40261
Démographie
Gentilé Saint-Geourois
Population
municipale
2 631 hab. (2016 en augmentation de 14,84 % par rapport à 2011)
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 41′ 17″ nord, 1° 13′ 41″ ouest
Altitude Min. 1 m
Max. 66 m
Superficie 42,90 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Saint-Geours-de-Maremne

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Saint-Geours-de-Maremne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Geours-de-Maremne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Geours-de-Maremne
Liens
Site web http://www.saint-geours-de-maremne.com/

Saint-Geours-de-Maremne est une commune française, non loin de la frontière espagnole (70 km), et près des Pyrénées, qui est située dans le sud du département des Landes en région Nouvelle-Aquitaine.

Le gentilé est Saint-Geoursois[1].

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune constitue le point kilométrique 698 de la route nationale 10 allant de Paris à la frontière franco-espagnole à Béhobie,et le point kilométrique 254 de la route nationale 124 allant de Toulouse à Saint-Geours-de-Maremne.Cette commune se situe dans le sud de la forêt des landes en Marensin sur la route nationale 10, route nationale 124, Autoroute française A63 accès sortie 10 et la ligne de Bordeaux-Saint-Jean à Irun.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Saint-Geours-de-Maremne[2]
Soustons Magescq Rivière-Saas-et-Gourby
Tosse   Saubusse
Saint-Vincent-de-Tyrosse Josse Orist

HydrographieModifier

Situé dans le bassin versant de l'Adour, le territoire de la commune est traversé[3] par, outre le fleuve lui-même, des affluents de celui-ci, les ruisseaux de la Saussède et des Hontines, qui prend sa source sur la commune, et les tributaires de ce dernier, les ruisseaux du Moulin Neuf et de Castaings

Le ruisseau de Nouaou, affluent du ruisseau du Moulin de Lamothe coule également sur la commune, tout comme les ruisseaux de Hontanx et du Rey.

Lieudits et hameauxModifier

Quatorze quartiers composent la commune de Saint-Geours-de-Maremne[4] :

  • Chinouicq et Pouhit ;
  • les Monts et Bessabat ;
  • les Landes du Nord ;
  • les Peyrères et l'Espagnauou ;
  • Pelouse et Saint-Martin ;
  • Castaings ;
  • Una et Lurgon ;
  • Pitron et l'Oustauvieil ;
  • Vieillehouse ;
  • les Bétuys ;
  • l'Artigasse ;
  • le Bourg ;
  • Bayésse ;
  • les Bats (Lesbats sur les cartes IGN) et l'Houmiou.

ToponymieModifier

Son nom occitan gascon est Sent Jorns de Maremne[5].

HistoireModifier

 
Le monument aux morts.

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

 
Mairie de Saint-Geours-de-Maremne.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1830 ? Pierre Victor Lartigue    
1945 1959 Jean-Paul Grocq    
1959 1987 René Lapeyre    
1987 octobre 2009[6] Jean-Claude Darzacq PS Enseignant retraité
novembre 2009 En cours Michel Penne PS Cadre bancaire

DémographieModifier

En 2016, la commune de Saint-Geours-de-Maremne comptait 2631 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8]. En 2016, la commune comptait 2 631 habitants[Note 1], en augmentation de 14,84 % par rapport à 2011 (Landes : +4,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9139168991 2001 3791 4231 4201 5541 571
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 7051 6571 6651 6091 7151 7181 7711 6511 581
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5241 4671 3921 2991 2741 2551 2121 1811 153
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 1941 2371 2541 2341 4341 6661 8662 1222 546
2016 - - - - - - - -
2 631--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Vie pratiqueModifier

Service publicModifier

EnseignementModifier

CultureModifier

Activités sportivesModifier

Écologie et recyclageModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Le nom des habitants du 40 », sur www.habitants.fr (consulté le 28 août 2018)
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. SANDRE, « Cours d'eau de la commune de Saint-Geours-de-Maremne » (consulté le 4 septembre 2010)
  4. Archives départementales des Landes, « Archives numérisées - Cadastre / Saint-Geours-de-Maremne », (consulté le 29 août 2018)
  5. « Toponymes occitans », sur www.locongres.org (consulté le 28 août 2018)
  6. Décédé en fonction
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Pour approfondirModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier