Ouvrir le menu principal

Pierre-Louis-Stanislas Lefebvre

personnalité politique française
Ne doit pas être confondu avec Pierre-Louis Lefebvre-Laroche.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lefebvre.

Pierre-Louis-Stanislas Lefebvre
Fonctions
Député de la Seine-Maritime

(3 ans, 1 mois et 19 jours)
Gouvernement Convention nationale
Député au Conseil des Cinq-Cents

(4 ans, 2 mois et 9 jours)
Biographie
Nom de naissance Pierre-Louis-Stanislas Lefebvre
Date de naissance
Lieu de naissance Méru (Oise)
Date de décès (à 65 ans)
Lieu de décès Gournay (Seine-Inférieure)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique Girondins
Modérés
Profession Receveur de district
députés de la Seine-Maritime

Pierre-Louis-Stanislas Lefebvre, dit Lefebvre de la Seine-Inférieure, né le à Méru (Oise) et mort le à Gournay (Seine-Inférieure), est un homme politique français.

BiographieModifier

Lefebvre est avant la Révolution propriétaire terrien à Gamaches. Il occupe après 1789 les fonctions de receveur de district.

Le 7 septembre 1792, il est élu à la Convention nationale pour la Seine-Inférieure, le neuvième sur seize.

À la Convention, Lefebvre siège à droite, du côté de la Gironde. Au procès de Louis XVI, il se prononce pour l'appel au peuple, le sursis, la détention et le bannissement à la paix.

Après la chute des Girondins, il signe la pétition de protestation émise par soixante-quinze députés du côté droit. Il est pour cela décrété d'arrestation et reste emprisonné durant toute la Terreur, échappant à la guillotine avec ses collègues grâce à la protection de Robespierre.

Libéré et réintégré sur les bancs de la Convention en l'an III, il participe à divers travaux de l'Assemblée.

En l'an IV (1795), Lefebvre de la Seine-Inférieure est réélu au Conseil des Cinq-Cents, avec 127 voix sur 485 votants. Il y siège jusqu'en l'an VIII (1799), date à laquelle il quitte la vie publique.

Retiré à Gournay, il y décède en 1817 à 65 ans.

SourcesModifier

Lien externeModifier