Pierre-Antoine Donnet

journaliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Donnet.

Pierre-Antoine Donnet, né le à Colmar, est un journaliste français et rédacteur en chef de l’Agence France-Presse (AFP). Il est le fils du chimiste Jean-Baptiste Donnet (né en 1923). Spécialiste de la Chine et du Tibet, il est l'auteur de Tibet mort ou vif et de Quand la Chine achète le Monde.

BiographieModifier

Il est le fils du chimiste français Jean-Baptiste Donnet et de Simone Schmitt[1],[2]. Pierre-Antoine Donnet, journaliste, diplômé en sciences politiques et en chinois de l'Institut d'études politiques de Strasbourg et de l'Institut national des langues et civilisations orientales[3], a été correspondant de l’AFP à Pékin de 1984 à 1989. Spécialiste de la Chine, il commence à s’intéresser au Tibet en 1985, lors d’un premier voyage au Tibet mandaté par l’AFP. L’ampleur des destructions, et les récits terrifiants qu’il recueille l’amène à écrire un livre, Tibet mort ou vif qui a reçu le prix Alexandra-David-Néel/Lama-Yongden en 1990[4]. Pierre-Antoine Donnet est ensuite nommé correspondant de l’AFP au Japon à Tokyo de 1993 à 1998 ; puis directeur du bureau de Varsovie en Pologne à partir de 1999. Pierre-Antoine Donnet, a été rédacteur en chef régional pour le Moyen-Orient, puis a été nommé en 2005 rédacteur en chef central de l'AFP, succédant à Éric Wishart, nommé directeur de la région Asie[5].

LivresModifier

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier