Éditions Philippe Picquier

maison d'édition française

Les Éditions Philippe Picquier[2] sont une maison d'édition créée en 1986 et spécialisée dans la publication des livres traduits venant d'Extrême-Orient, c'est-à-dire de la Chine, des deux Corées, du Japon, du Vietnam, de l'Inde, de Taiwan et du Pakistan. Depuis 2020, la fille de Philippe Picquier est gérante des éditions[2] qui prennent le nom d'Éditions Picquier[3].

Éditions Philippe Picquier
Création 18/05/1988 - immatriculation sté
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Siège social Arles
Direction Philippe Picquier (19/01/2005)
Activité Édition de livres (code 5811Z)
SIREN 344726120
SIREN 344726120[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.editions-picquier.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Fonds propres 403 000 € au 30/06/2018
Chiffre d'affaires 1 123 100 € au 30/06/2018
Résultat net 62 900 € au 30/06/2018

Historique modifier

Création modifier

La maison est fondée par Philippe Picquier, né d'un père haut fonctionnaire et lui-même formé au droit international, aux sciences politiques et aux lettres[4]. Des rencontres avec de jeunes spécialistes de l'Extrême-Orient et quelques expériences professionnelles dans le monde éditorial amènent Philippe Picquier à créer en 1986[5] sa propre structure spécialisée dans le monde asiatique[4],[6]. Se portant à l’origine sur la littérature chinoise et japonaise, il élargit ensuite son champ à l’Asie de l’Est dont la Corée[7], avec l’idée que « l’Asie est suffisamment vaste pour qu’on ne s’occupe que d’elle ».

Catalogue modifier

La maison ne s’attache pas à un domaine spécifique, proposant à la fois de la littérature, des sciences humaines[6], des essais, de la littérature jeunesse, de la bande dessinée, des beaux livres… Il s’agit pour l’éditeur « de créer des passerelles entre les genres ». Ce catalogue étendu s’adresse à un public adulte et à un public plus jeune composé d’adolescents et d’enfants.

Gestion et diffusion modifier

Les éditions Picquier sont diffusées et distribuées en France par Harmonia Mundi, qui vend notamment leurs ouvrages au comptoir des ventes Harmonia Mundi à Paris. Harmonia Mundi est également un actionnaire, qui a apporté un soutien à cette structure d'édition dans son développement[6],[8]. La maison d'édition a également un point d’ancrage en Belgique, en Suisse, et au Canada.

Située à Arles[6], la maison emploie sept salariés avec un capital de 9 000 [9].

L’éditeur partage ses locaux avec son distributeur Harmonia Mundi. Depuis 1993, à la suite de difficultés financières, Harmonia Mundi obtient 60 % des parts de la maison d'édition, tout en laissant à la disposition des éditions Picquier une partie de ses services généraux[5].

En 2020[2], Philippe Picquier cède la main, à sa fille Juliette[10].

Catalogue modifier

Les éditions Picquier publient tous les genres - dont fictions, documents, sciences humaines ou érotisme - pourvu qu’ils soient relatifs à l’Asie. En 2003, le catalogue compte 700 titres[11]; en 2012, il atteint près de 1210 titres[12].

La maison publie 50 titres par an. La collection poche, créée en février 1994, propose plus de 350 ouvrage.[Quand ?]

Domaine Adultes modifier

Les collections pour adultes s’articulent autour d’une grande variété de domaines. Par exemple, les sciences humaines, les beaux livres, des bandes dessinées, des mangas. Ou encore des essais.

Au niveau de la littérature, des contes, ou des romans littéraires ou populaires, etc.. Ainsi que des ouvrages érotiques, illustrés et documentés dans une collection du nom « du pavillon des corps curieux ».

Domaine Jeunesse modifier

En 2003, les éditions Picquier créent un catalogue jeunesse nommé « Picquier Jeunesse » : contes, poésie, albums illustrés, récits d’enfance et d’adolescence, romans ou des sagas en plusieurs tomes pour les plus grands.

Auteurs et publications modifier

Les éditions Picquier travaillent avec des auteurs d’origines diverses : vietnamiens, thaïlandais, chinois, japonais comme Edogawa Ranpo ou Matsumoto, indiens, coréens, indonésiens reflétant la diversité culturelle de l’Asie[8]. Plusieurs de ces titres ont été tirés à plus de 40 000 exemplaires[13], selon un article du journal Le Monde en 2010.

Parmi les ouvrages les plus notoires, on trouve Mémoires d’une Geisha d’Inoue Yuki, Mémoires d’un eunuque dans la Cité interdite de Dan Shi, Les Bébés de la consigne automatique de Ryu Murakami et Transgresion d'Uzma Aslam Khan.

Quelques auteurs publiés modifier

Les éditions comptent en 2023 plus de 350 auteurs ou auteures à leur catalogue[14]. Parmi eux, Michel Bugnon-Mordant, Kōbō Abe, Éric Faye, Guo Xiaolu, Yasushi Inoue, Mo Yan, Ryū Murakami ou Kenzaburo Ôe.

Quelques illustrateurs modifier

Elles comptent en avril 2023 plus de 70 illustrateurs ou illustratrices à leur catalogue[15]. Parmi eux figurent :

Références modifier

  1. Système national d'identification et du répertoire des entreprises et de leurs établissements, (base de données) 
  2. a b et c « identité et bilans », sur www.societe.com (consulté le )
  3. Site officiel des éditions Picquier, consulté en avril 2023.
  4. a et b « Philippe Picquier, portrait d'un éditeur amoureux du Japon », sur L'Express, (consulté le )
  5. a et b Bibliothèques revue de l’association des bibliothécaires français no 13 février 2004
  6. a b c et d Le Monde 1993.
  7. « Philippe Picquier : Il nous rend complètement Séoul ! », sur La Vie.fr, 2015-12-30cet00:00:00+01:00 (consulté le )
  8. a et b Renterghem 1996.
  9. Éditions Philippe Picquier, societe.com
  10. « Juliette Picquier : "une “littérature monde” qui pose la question de l’identité" », sur Livre Hebdo, (consulté le )
  11. Philippe Picquier, « Dix-sept ans en Asie », sur bbf.enssib.fr, (consulté le )
  12. Elise Loussert, « Gros plan sur la maison d’édition Picquier et son catalogue consacré à la littérature japonaise », sur Monde du Livre, (consulté le )
  13. A. 2010.
  14. Les auteurs et autrices du catalogue sur le site officiel. (consulté en avril 2023)
  15. Les illustrateurs et illustratrices du catalogue sur le site officiel. (consulté en avril 2023)

Voir aussi modifier

Bibliographie modifier

Webographie modifier

Liens externes modifier