Pic de carbone 14 de 993-994

Le pic de carbone 14 de 993-994 est une brusque augmentation de la concentration de carbone 14 observée dans les cernes des arbres datés des années 993 ou 994 EC, suivant celui de 774-775[1],[2].

Il pourrait être lui aussi issu d'une forte éruption solaire[3].

ApplicationsModifier

Grâce au pic d'abondance en carbone 14 qui lui est associé, il est possible d'identifier la cerne de croissance relative à l'année 993 dans un arbre ayant vécu à la fin du Xe siècle[4]. Cela peut être utilisé en dendrochronologie pour déterminer l'année d'abattage d'un arbre datant de cette époque ; méthode mise en pratique pour faire remonter le site archéologique de L'Anse aux Meadows, seul site scandinave précolombien attesté au Nouveau Monde, à l'année 1021 précisément[4].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Another rapid event in the carbon-14 content of tree rings : Nature Communications : Nature Publishing Group » (consulté le )
  2. (en) « Traces of enormous solar storms in the ice of Greenland and Antarctica -- ScienceDaily » (consulté le )
  3. (en) « Solar storms: New evidence that the Sun twice erupted violently in the Middle Ages. » (consulté le )
  4. a et b (en) M. Kuitems, B. L. Wallace, C. Lindsay et al., « Evidence for European presence in the Americas in AD 1021 », Nature,‎ (DOI https://doi.org/10.1038/s41586-021-03972-8, lire en ligne), disponible en accès libre.