Philippe Humeau

Philippe Humeau est un facteur de clavecin français.

BiographieModifier

C'est en tant qu'employé de banque qu'il découvre un jour le métier en rencontrant un facteur d'orgue et se prend au jeu de la fabrication[1] en 1972. D'abord autodidacte, il perfectionne chaque partie du travail de construction d'un instrument.

Son épouse, Florence, peintre et musicienne, effectue les décors des clavecins[2].

Son atelier est à Barbaste, en Lot-et-Garonne.

DiscographieModifier

Certains interprètes sont fidèles aux instruments de Philippe Humeau, notamment Pierre Hantaï et Jordi Savall. Voici quelques disques qui font sonner ses clavecins :

  • Domenico Scarlatti, Sonates pour clavecin - Pierre Hantaï, clavecin Philippe Humeau 1977 (1992, Astrée E 8502)
  • Frescobaldi, Partite et toccate - Pierre Hantaï, clavecin Philippe Humeau 1980 (1996, Astrée E8585)
  • Jean-Sébastien Bach, Transcriptions pour clavecin - Benjamin Alard, clavecin Philippe Humeau (2007, Éditions Hortus)
  • Jean-Philippe Rameau, transcriptions : Les Indes galantes ; Platée ; Zoroastre ; Les paladins ; Pygmalion ; Hippolyte et Aricie ; Dardanus ; Les fêtes d’Hébé ; Pièces de clavecin en concerts - Pierre Hantaï et Skip Sempé, clavecins Laurent Soumagnac (2008) ; et Philippe Humeau (1983) d’après Antoine Vater, Paris 1738 ; Philippe Humeau 2006, d’après Christian Zell, Hambourg 1728 (juillet/, Mirare MIR 164)
  • Frescobaldi, Intavolatura di Cimbalo - Yoann Moulin, clavecin italien de Philippe Humeau 2012, virginal de Jean-François Brun, copie d’un anonyme italien de 1626 (2017, Encelade ECL1601)
  • Domenico Scarlatti, Zones | Domenico Scarlatti - Lillian Gordis, clavecin Philippe Humeau 1999 (2019, Paraty, PTY 919180)

VidéographieModifier

  • Ricercar documentaire d’Henry Colomer (Les Films du Paradoxe, 2010) Durée : 53 min[3]. Avec Philippe Humeau, Émile Jobin, Yoann Moulin, François Guerrier et Kris Verhelst.

Notes et référencesModifier

  1. Philippe Humeau caresse, sculpte et transforme le bois en clavecins, par Sébastien Dubos (décembre 2014) sur ladepeche.fr
  2. Le facteur de clavecins joue à quatre mains par Jérôme Schrepf (décembre 2010) sur ladepeche.fr
  3. La passion atemporelle du clavecin pour tous..., par Cédric Lépine (juin 2016) sur mediapart.fr.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier