Philippe Grass

artiste français

Philippe Grass, né à Wolxheim (Bas-Rhin) le et mort à Strasbourg le , est un sculpteur français.

Philippe Grass
Naissance
Décès
(à 74 ans)
Strasbourg
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Distinctions

BiographieModifier

Fils de C. Schoch (1765-1832) et L. Grass — dont il peignit le portrait[1] —, Philippe Grass est né le à Wolxheim, un village du vignoble alsacien, où sa famille est implantée depuis des générations. Élève de Landolin Ohnmacht, il suit les cours de l'École des beaux-arts de Paris dans l'atelier de François Joseph Bosio de 1820 à 1823.

À son retour en Alsace, il est nommé sculpteur de l'Œuvre Notre-Dame à Strasbourg où il se consacre à refaire d'après des documents anciens les statues détruites par les iconoclastes révolutionnaires. Il réalisa notamment le Monument au général Kléber et le Monument à Lezay-Marnésia, ainsi que de nombreuses œuvres pour la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg.

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1865.

Ami de l'écrivain breton Émile Souvestre, il réalise son portait ornant son tombeau au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Philippe Grass meurt à Strasbourg le , des suites d'un accident.

ŒuvresModifier

 
L'Otage, Villeneuve.
États-Unis
France
Suisse
Localisation inconnue

HommagesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Marie-Françoise Bastit-Lesourd, « Philippe Grass 1801-1876 », notice biographique sur lesamisdesouvestre, juin 2014 – 2017.
  2. a et b « Icare essayant ses ailes », notice sur frenchsculpture.org.
  3. « Monument Lezay-Marnésia (Strasbourg) », notice sur archi-wiki.org.
  4. Musée de la Chartreuse.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Gustave Fischbach, Philippe Grass : sa vie et ses œuvres, Strasbourg, 1876, 28 p.
  • Gustave Fischbach, Catalogue des objets d'art dépendant de la succession de M. Philippe Grass, artiste sculpteur à Strasbourg, Strasbourg, 1876, 7 p.
  • Agnès Acker (dir.), Encyclopédie de l'Alsace, vol. 6, Strasbourg, Éditions Publitotal, 1986.
  • Janine Carpentier, « Philippe Grass », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 13, Strasbourg, Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie d'Alsace, La Fédération, 1982, p. 1271.
  • Anselme Laugel, Biographies Alsaciennes. Philippe Grass, Éd. de la Revue Alsacienne illustrée, 1906, 13 p.
  • Joseph Liblin, August Gasser et Angel Ingold, Revue d'Alsace, vol. 35, 1884.
  • Camille Schneider, « Philippe Grass, auteur du monument Kléber et les vicissitudes de ce monument », in Kléber, fils d'Alsace. Hommage collectif à l'occasion du 2e centenaire, Strasbourg, Alsatia, 1953.

Liens externesModifier