Ouvrir le menu principal

Philibert Monet

latiniste et lexicographe français, père jésuite et auteur d'un des premiers dictionnaires de la langue française
Philibert Monet
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Lexicographe, latiniste, romanisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Ordre religieux

Philibert Monet, né en 1566 à Bonneville et mort à Lyon le , est un lexicographe français.

BiographieModifier

Entré dans la société des jésuites à l'âge de vingt-quatre ans, Monet y fut très rapidement remarqué pour sa connaissance très approfondie de la langue latine.

Il fonda le collège du Sacré-Cœur à Thonon en 1597. Puis, il aida François de Sales à lancer la campagne de la Visitation en Chablais à Thonon.

Il enseigna les humanités pendant cinq ans dans le collège de la Trinité à Lyon ; il y fut vingt-deux ans préfet des études et il enseigna la théologie morale.

Auteur d'un grand nombre d'ouvrages historiques et philologiques, il a laissé de nombreux écrits très appréciés par les lexicographes. Le plus érudit fut à l'époque le Delectus latinitatis (1625). Le plus connu est son Invantaire des deus langues latine et françoise, Lyon, 1635, in-fol. Il veut que l'on écrive le français comme on le prononce, et c'est l'orthographe qu'il utilise ; il estime que la superstitieuse orthographe étymologique n'apporte rien à l'information et qu'elle n'est que l'effet psychologique de l'opinion des doctes (voir sa préface).

SourceModifier

BibliographieModifier