Ouvrir le menu principal
Petre Melikichvili
Description de cette image, également commentée ci-après
Petre Melikishvili en 1918
Naissance /
Tbilissi (Drapeau de la Géorgie Géorgie)
Décès
Tbilissi (Drapeau de la Géorgie Géorgie)
Nationalité géorgienne
Domaines chimiste
Institutions
Renommé pour

Petre Melikichvili (en géorgien : პეტრე მელიქიშვილი ; né en 1850 et mort en 1927) est un chimiste géorgien. Il est l'un des cofondateurs de l'Université d'État de Tbilissi (UET) et son premier recteur.

BiographieModifier

En 1868, il reçoit son diplôme au Premier Gymnase de Tiflis, avant de terminer son éducation en 1872 au département des Sciences naturelles. En 1873, il voyage à l'étranger, où il s'informe sur les travaux de L. Mayer et Vilicenuce. En 1876, il commence à travailler au laboratoire de chimie de l'Université de Novorossia. En 1881, il devient Pedant de chimie et en 1885, il reçoit le titre de Docteur en chimie. En 1884, il devient professeur et enseigne entre 1885 et 1917 à l'Université de Novorossia.

TravauxModifier

Ses travaux sur la chimie organique ont contribué au développement de la Théorie stéréochimique. Melikichvili découvre l'une des classes de composés organiques, qu'il nomme Glycidacides. Le second cycle de ses travaux concernent la chimie inorganique. Melikichvili et son disciple I. Pizarjevski synthétisent entre 1897 et 1913 les superacides de plusieurs éléments (uranium, niobium, tantale, tungstène, molybdène, bore, titane, vanadium). Ils ont également supposé que parmi les nombreuses formules proposées pour le peroxyde d'hydrogène, la seule correcte est H-O-O-H.

A l'Université de TbilissiModifier

Melikichvili a un grand rôle dans la création de la Terminologie chimique géorgienne. Il est le fondateur de quatre laboratoires de chimie et des départements de Chimie inorganique, organique et agronomique à l'UET.

SourceModifier

Lien externeModifier