Peter Swinnerton-Dyer

mathématicien russe

Henry Peter Francis Swinnerton-Dyer (1927-2018), 16e baronnet, plus connu sous le nom de Peter Swinnerton-Dyer, est un mathématicien britannique de l'université de Cambridge, spécialisé dans la théorie des nombres.

Peter Swinnerton-Dyer
Peter Swinnerton-Dyer au colloque Explicit methods in number theory à Oberwolfach en 2007.
Fonctions
vice-chancelier
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
(à 91 ans)
Nationalité
Domicile
Thriplow (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Père
Sir Leonard Schroeder Swinnerton Dyer, 15th Baronet (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Barbara Brackenbury (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Harriet Crawford Browne (en) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Sport
Directeurs de thèse
Distinction

Biographie modifier

Peter Swinnerton-Dyer est surtout connu pour la conjecture de Birch et Swinnerton-Dyer qui relie les propriétés algébriques des courbes elliptiques aux valeurs spéciales des fonctions L. Cette conjecture fut mise au point avec Bryan Birch au début des années 1960, grâce à des calculs sur l'EDSAC, l'un des premiers ordinateurs britanniques.

En 2006, il reçoit le prix Pólya et la médaille Sylvester.

Ses directeurs de thèse furent John Littlewood et André Weil, et lui-même dirige entre autres les thèses de Jean-Louis Colliot-Thélène et Miles Reid.

Il épouse Dr Harriet Crawford en 1983.

Swinnerton-Dyer est décédé le à l'âge de 91 ans[2].

Notes et références modifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Peter Swinnerton-Dyer » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Sir Peter Swinnerton-Dyer, 1927-2018 », sur Trinity College, Cambridge, .
  2. (en) lst31, « Professor Sir Peter Swinnerton-Dyer Bt KBE FRS (1927-2018) », sur St Catharine's College, Cambridge, (consulté le )

Liens externes modifier