Miles Reid

mathématicien britannique

Miles Reid (né le à Hoddesdon) est un mathématicien britannique, qui travaille dans le domaine de la géométrie algébrique.

Miles Reid
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeurs de thèse
Site web
Distinctions

Formation et carrière modifier

Reid a étudié à l'université de Cambridge, où il a obtenu en 1969 son Bachelor puis en 1972 son doctorat, sous la direction de Pierre Deligne et Peter Swinnerton-Dyer, avec une thèse intitulée « The complete intersection of two or more quadrics »[1]. Pendant ce temps, il mène ses recherches en mathématiques au Christ's College de Cambridge auprès de Peter Swinnerton-Dyer et à l'Institut des hautes études scientifiques (IHES) auprès de Pierre Deligne. En tant que chercheur postdoctoral, il passe deux ans en Russie à l'université Lomonossov (et, plus tard, près d'un an à Minsk), un an à l'université de Tokyo (1976-77) et à l'université d'Erlangen. En 1978, il a été maître de conférences à l'université de Warwick, en 1989 lecteur et en 1992, professeur. Il a notamment été chercheur invité aux universités de Kyoto, de Nagoya et de Hong Kong, à l'institut Max-Planck de mathématiques à Bonn, à l'institut de mathématiques Steklov et à l'université d'Utah. De 2009 à 2012, il est également professeur à l'université Sogang de Séoul. Il est directeur du Mathematics Research Center de Warwick.

Travaux et distinctions modifier

Reid a travaillé en particulier sur les 3-variétés algébriques. En 1988, il a reçu le Prix Berwick Senior de la London Mathematical Society pour son article Fano 3-fold hypersurfaces avec Alessio Corti (de) et Alexandre Puklihkov[2], dans lequel ils montrent une note de Yuri Manin et Iskovskikh de 1971 sur la non-rationalité d'une surface tridimensionnelle quartique généralisée et la non-rationalité de toutes les 3-variétés de Fano. En 2004, il a été élu fellow de la Royal Society. En 2002, il a été conférencier invité au Congrès international des mathématiciens à Pékin (Update on 3-fold). En 2014, il a reçu le Prix Pólya de la London Mathematical Society pour ses travaux sur les variétés algébriques en hautes dimensions, et plus spécialement les singularités canoniques, la correspondance de MacKay[3], l'examen détaillé des flips en dimension 3, la structure des anneaux de Gorenstein et des articles de synthèse[4].

Il traduit également des ouvrages à partir du russe (notamment Basic Algebraic Geometry d'Igor Chafarevitch) et du japonais.

Publications modifier

Notes et références modifier

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Miles Reid » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Miles Anthony Reid », sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  2. Dans Corti, Reid (éd.), Explicit Birational Geometry of 3-Folds, London Math. Society Lecture Notes, Cambridge University Press, 2000.
  3. T. Bridgeland, A. King et M. Reid, « The McKay correspondence as an equivalence of derived categories », JAMS, vol. 14, no 3,‎ , p. 535 (DOI 10.1090/S0894-0347-01-00368-X).
  4. LMS Newsletter, juillet 2014.

Liens externes modifier