Peter Bardens

claviériste de rock

Peter Bardens, né le et décédé le , était un claviériste britannique, membre fondateur du groupe rock progressif Camel. En plus de jouer des claviers, il était chanteur et auteur-compositeur avec le guitariste du groupe, Andrew Latimer. Au cours de sa carrière, Bardens a travaillé aux côtés de Rod Stewart, Mick Fleetwood et Van Morrison. Il a également entrepris une carrière solo.

Peter Bardens
Camel - Peter Bardens (1975).jpg
Peter Bardens avec Camel - Zurich 1975
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
MalibuVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Label
Transatlantic (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique

CarrièreModifier

Bardens est né à à Westminster, Londres, et a grandi à Notting Hill. Son père, Dennis Bardens était un romancier et biographe. Peter a étudié les beaux-arts à la Byam Shaw School of Art et a appris le piano avant de passer à l'orgue Hammond après avoir écouté Jimmy Smith. En 1965, il forme le groupe The Cheynes avec Mick Fleetwood à la batterie. Puis Peter passe un bref séjour aux claviers avec Them après avoir quitté The Cheynes. Il a ensuite formé Peter L's Looners, qui s'est transformé en Peter B's puis en Shotgun Express, un groupe qui jouait de la musique soul et mettait en vedette Rod Stewart, Peter Green et Mick Fleetwood. Ce dernier a déclaré plus tard que le recrutement de Barden dans le groupe avait lancé sa propre carrière musicale.

D' à , il a formé The Village avec les futurs musiciens de Elvis Costello and The Attractions, le bassiste Bruce Thomas et le batteur Bill Porter. Ils ont sorti un single Man In The Moon/Long Time Coming

En 1970, Bardens enregistre The Answer, un album mettant en vedette Peter Green et Andy Gee. Bardens a enregistré un album éponyme en 1971 qui a été publié aux États-Unis sous le nom de Write My Name in the Dust, avant de former Camel en 1972. Il quitta Camel en 1978 pour rejoindre le groupe de son compagnon, Van Morrison. Il a enregistré Wavelength avec Morrison et a participé à la tournée de promotion de l'album. À la fin des années 1970, Bardens commence à explorer la musique électronique et publie l'album Heart to Heart en 1979.

Bardens a coécrit Looking for a Good Time, présenté comme la face B du single Chain Gang en 1982, enregistré avec Bobby Tench en hommage à Sam Cooke. Pendant cette période, Bardens a également joué avec Alan Parsons Project. Puis en 1982 toujours, Peter joue à titre de musicien invité sur une chanson du neuvième album studio de Camel, The Single Factor, sur lequel on retrouve aussi l'ancien guitariste de Genesis, Anthony Phillips. En 1984, il est devenu membre de Keats (un rejeton du projet d'Alan Parsons) et a sorti un album avec ce groupe. Bardens continue de publier plusieurs albums électroniques en solo, notamment Seen One Earth (1987), qui connaît un succès remarquable aux États-Unis. Le premier single de l'album, "In Dreams", connaît également un succès commercial. La chanson a fait l’objet d’une diffusion importante sur les stations rock américaines et australiennes où la station rock de Brisbane, 4MMM, la station de radio la plus populaire du pays à l’époque qui l’a ajoutée à leur liste de diffusion. En 1988, il suit avec Speed of Light (1988) avec Mick Fleetwood. La chanson Gold ossue de cet album a été publiée aux États-Unis en tant que single et a connu un certain succès sur MTV.

Il a sorti Water Colours en 1991, un album mettant en vedette son ancien membre du groupe Camel, Andrew Ward, et David Sinclair de Caravan. Bardens forma le groupe Mirage et sortit un nouvel album, Big Sky, en 1994. Son dernier concert, après avoir été diagnostiqué d'une tumeur au cerveau, se déroula à Los Angeles à l'été 2001. Parmi les autres artistes qui le rejoignirent lors de ce concert, il comptait Mick Fleetwood, John Mayall, John McVie, Sheila E. et Ben Harper.

Peter Bardens est décédé d'un cancer du poumon à Malibu en à l'âge de 57 ans et a été enterré dans le cimetière Hollywood Forever. Un double CD, Write My Name in the Dust: The Anthology 1963-2002, publié après son décès, comprend des chansons enregistrées tout au long de sa carrière.

DiscographyModifier

CamelModifier

Albums studio :

Albums live :

Compilations :

  • 1981 : Chameleon – The Best Of Camel - Peter joue sur 6 pièces
  • 1985 : The Collection
  • 1986 : A Compact Compilation
  • 1993 : Echoes: The Retrospective
  • 1997 : Camel – Master Series (25th Anniversary Compilation)
  • 2001 : Lunar Sea
  • 2010 : Rainbow's End: An Anthology 1973–1985

SoloModifier

Albums studio :

  • 1970 - The Answer - Avec Peter Green non crédité, Reg Isadore, Linda Lewis, etc.
  • 1971 - Peter Bardens ('Write My Name in the Dust' aux États-Unis) - Avec Linda Lewis, Liza Strike, etc.
  • 1976 - Vintage 69 - Avec Linda Lewis, Reg Isidore, etc.
  • 1979 - Heart to Heart - Avec Mel Collins entre autres.
  • 1987 - Seen One Earth - Avec Neil Lockwood et Peter Van Hooke,
  • 1988 - Speed of Light - Avec Neil Lockwood.
  • 1991 - Water Colors - Avec Neale Heywood.
  • 1993 - White Magic - Bande Sonore de Film Avec The Speed Of Light Band.
  • 1993 - Further Than You Know - Avec Neale Heywood.
  • 1994 - Big Sky - Avec Mick Fleetwood, Andrew Latimer, Steve Adams.
  • 2002 - The Art of Levitation - Avec Mick Fleetwood.

Compilation :

  • 2005 : Write My Name In The Dust: The Anthology 1963-2002

Singles :

  • 1971 - "Homage to the God of Light"
  • 1987 - "In Dreams"
  • 1988 - "Gold"
  • 1988 - "Whisper in the Wind"
  • 1991 - "A Higher Ground"

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Peter Bardens » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier