Pedro de Valencia

Pedro de Valencia (Zafra, 1555 - Madrid, 1620) fut un jurisconsulte et humaniste espagnol.

Pedro de Valencia
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités

BiographieModifier

Il étudia les arts à Cordoue et le droit à Salamanque, et était fort instruit dans les langues et la philosophie anciennes.

Disciple et secrétaire de Benito Arias Montano, il fonda à Zafra en 1590 une école basé sur la pensée de ce dernier, et où l'on étudiait ses œuvres, dont le Dictatum Christianum et le Humanae Salutis Monumenta.

En 1607, il fut nommé historiographe du roi Philippe III d'Espagne.

ŒuvresModifier

  • Academica, sive de Judicio erga verum, sa principale œuvre philosophique, où il expose et discute des différentes opinions relatives à la certitude. Cet ouvrage, qui sert de commentaire aux Académiques de Cicéron, est considéré comme étant un jalon dans l'histoire de la pensée espagnole du Siècle d'or,
  • Discours sur les morisques en Espagne, où il défend qu'au lieu de les expulser, il faudrait les répartir dans le royaume, sans leur laisser former des noyaux.
  • Discours contre l'oisiveté, où il explique en quoi la paresse est nuisible.
  • Discours sur les sorcières et les choses touchantes à la magie, où il proteste contre la chasse aux sorcières.
  • Discours sur la monnaie de billon,
  • Sur le prix du blé, exposé sur les inconvénients de la hausse de la monnaie d'argent,
  • Discours sur l'accroissement du travail de la terre.

Liens externesModifier