Pavlo Chandrouk

général ukrainien

Pavlo Chandrouk (en ukrainien : Павло Шандрук, en polonais : Pawło Szandruk), né le et mort le , a commandé l'Armée nationale ukrainienne.

Pavlo Chandrouk
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Borsuky (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
TrentonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière saint-André (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Formation
École militaire Alexeïev (d)
Gymnase d'Ostroh (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Armes
Grade militaire
Général khorunzhy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflits
Distinctions
Liste détaillée

Carrière militaireModifier

Durant la Première Guerre mondiale, Pavlo Chandrouk commande un bataillon du 232e régiment d'infanterie de réserve de l'armée impériale russe. Il rejoint ensuite la République nationale ukrainienne dans sa lutte à la fois contre les Russes rouges et contre les Russes blancs. Il est successivement à la tête du bataillon autonome de Cosaques zaporogues, du 9e régiment d'infanterie et du 1er régiment de recrues des forces nationales ukrainiennes. Après la réorganisation de l'armée en 1920, il dirige la 4e brigade de la 3e division d'infanterie. Après l'échec de l'offensive de Kiev et la chute de l'État ukrainien, il est interné en Pologne avec d'autres soldats ukrainiens.

Jusqu'en 1936, il exerce différentes fonctions auprès des exilés ukrainiens menés par Symon Petlioura puis Andry Livytsky. En 1936, il rejoint l'armée polonaise, il reçoit une formation au sein de la « Wyższa Szkoła Wojenna », à la suite de laquelle il est promu au rang de major de l'armée polonaise.

En septembre 1939, en tant que colonel, il combat contre les Allemands. Le , il sauve une brigade de la destruction complète en tendant un piège à l'armée allemande. Après la guerre, il reçoit la croix de l'ordre militaire de Virtuti Militari des mains de Władysław Anders, du gouvernement polonais en exil.

Après la capitulation polonaise, Chandrouk, est capturé est envoyé dans un camp de prisonniers, il en est libéré à cause de ses blessures. Il est de nouveau arrêté par la Gestapo, et interrogé sur de prétendues activités de sabotages, mais est de nouveau libéré au printemps 1941 juste avant l'attaque allemande contre l'Union soviétique.

En 1945, il accepte de prendre la direction du Comité national ukrainien et devient simultanément le commandant de la toute nouvelle Armée nationale ukrainienne, qui combat auprès des Allemands contre l'Armée rouge.

Après la guerreModifier

En , il se rend aux troupes américaines avec les restes de la 1re division de l'UNA, alors déployés en Autriche. La plupart de ses hommes sont livrés à Staline et finissent au Goulag, mais lui parvient à s'échapper avant d'être livré et il vit ensuite en Autriche puis aux États-Unis.

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Pavlo Shandruk » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier