Pavillon de plongée

Un plongeur se prépare à plonger devant le pavillon alpha.

Les pavillons de plongée sont des drapeaux qui permettent de signaler aux usagers de la mer ou des voies de navigations intérieures la présence d'un ou de plusieurs plongeurs, chasseurs sous-marins ou apnéistes dans l'eau, ce qui leur permet d'adapter leur comportement en conséquence.

On distingue trois pavillons utilisés en plongée :

Pavillon AlphaModifier

Depuis 1969, le pavillon Alpha[1] du code international des signaux maritimes, utilisé seul sur un navire, indique la présence de scaphandriers en cours d'exécution et que le navire a une capacité de manœuvre restreinte en raison des activités de plongée. Ce pavillon peut également indiquer qu'un ou plusieurs apnéistes ou chasseurs sous-marins sont à l'eau ou sous l'eau.

Ce pavillon, qui est reconnu par la CMAS, impose aux autres navires une vitesse réduite et de ne pas approcher à moins de 100 mètres en mer (règlementation pour la région Atlantique[2], et pour la région Manche et Mer du Nord[3]). En eaux intérieures (cours d'eau), le Code européen des voies de navigation intérieure (CEVNI) indique simplement que « Tout bateau doit se tenir à une distance suffisante » (article 6.37).

Le pavillon doit être rigide et d'au moins 0,5 mètre de dimension verticale et visible sur tout l'horizon. Une boule noire doit aussi se trouver en haut du mât si le bateau est au mouillage.

Le pavillon Alpha avec ses couleurs blanche et bleue peut s'avérer difficile à repérer en mer. Certains lui adjoignent aussi un pavillon rouge avec une diagonale blanche, plus visible. Dans ce cas le pavillon doit se trouver sur une drisse séparée.

 
Pavillon rouge avec une diagonale blanche.

Pavillon rouge avec une diagonale blancheModifier

Ce drapeau de plongée sert à indiquer les endroits où il y a un ou plusieurs plongeurs, apnéistes ou chasseurs sous-marin à l'eau. On peut le trouver sur les bateaux au mouillage et sur les bouées de plongée. Il impose aux autres navires les mêmes contraintes que le pavillon Alpha (vitesse réduite, distance de sécurité).

Ce pavillon et sa signification actuelle ont été établis en 1956 par le vétéran de l'US Navy Denzel James Dockery, du Michigan[4].

 
Pavillon rouge à croix de saint André blanche.

Pavillon rouge à croix de saint André blancheModifier

Ce pavillon est également vu de temps en temps sur les bouées utilisées par les apnéistes et chasseurs sous-marins pour se signaler. Il impose aux navires les mêmes contraintes que le pavillon Alpha (vitesse réduite, distance de sécurité).

Notes et référencesModifier

  1. La dénomination courante du drapeau est « Pavillon Alpha », sa dénomination officielle est « Pavillon A ».
  2. « Arrêté préfectoral no 35/88 du 20 juillet 1988 relatif à la circulation maritime à proximité des plongeurs sous-marins » [PDF], République française, (consulté le 4 août 2010).
  3. « Arrêté préfectoral no 19/88 du 25 août 1988 relatif à la circulation maritime à proximité des plongeurs sous-marins » [PDF], République française, (consulté le 11 août 2010).
  4. (en) « The story of the scuba diver down flag », Dive Flags.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier