Pauline Delacroix-Garnier

peintre, aquarelliste, dessinatrice, sœur du peintre Jules-Arsène Garnier (1847-1889) et épouse du peintre Henry-Eugène Delacroix (1849-1930)
Pauline Delacroix-Garnier
Image dans Infobox.
Cliché d'après Wilhelm Benque (1896).
Naissance
Décès
(à 52 ans)
Paris 15e
Nom de naissance
Pauline Élisabeth Garnier
Nationalité
française Drapeau de la France France
Activité
Maître
Fratrie
Conjoint

Pauline Élisabeth Garnier, née le à Passy, et morte le à Paris 15e[1], est une artiste-peintre française.

BiographieModifier

Sœur cadette de Jules-Arsène Garnier (1847-1889) qui lui apprendra l'aquarelle, elle épouse le peintre Henry-Eugène Delacroix (1845-1930) à Suresnes[2] le . Ils ont ensemble un fils qui habita à Tonneins (Lot-et-Garonne). Pauline Garnier avait son atelier avec son mari au no 22 rue de Douai à Paris[3].

En 1895, elle reçoit le grand prix à l'Union des femmes peintres et sculpteurs, dont elle devint vice-présidente. En 1909, elle obtient une médaille de troisième classe au Salon.

PublicationsModifier

  • Cours d'aquarelle sans professeur

Collections publiquesModifier

SalonsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Archives de Paris, décès 15e arrt, acte n°551, vue 10/31
  2. « Archives de Suresnes »
  3. André Roussard, Dictionnaire des peintres à Montmartre au XIXe et XXe siècle, Éd. Roussard Montmartre, Paris, 1999, p.179.
  4. André Roussard, op. cit., p.179.
  5. « Portrait de Melle Andrée D. », notice no 06290001183, base Joconde, ministère français de la Culture
  6. Quinze et Quartorze trois joueurs de cartes musée des Augustins de Toulouse.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Dictionnaire Bénézit
  • André Roussard, Dictionnaire des peintres à Montmartre au XIXe et XXe siècle, Éd. Roussard Montmartre, Paris, 1999, p. 179.
  • Collectif, Catalogue des dessins français du XIXe siècle, collection du Palais des Beaux-Arts de Lille, Lille, 2004, [notice 639], p. 168.

Liens externesModifier