Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Paule Beaugrand-Champagne

journaliste et auteure québécoise

Paule Beaugrand-Champagne (née le 8 mai 1943 à Outremont, Montréal) est une journaliste et écrivaine québécoise. En 2014, elle devient présidente du Conseil de presse du Québec, la première femme à occuper ce poste.

Paule Beaugrand-Champagne
Image illustrative de l'article Paule Beaugrand-Champagne

Naissance 8 mai 1943
Outremont, Montréal
Nationalité Canadienne
Profession Journaliste
Rédactrice en chef
Présidente-directrice générale
Autres activités Présidente du Conseil de presse du Québec
Années d'activité 1962 -
Récompenses Prix Michener Médailles d'or Fondation des prix du magazine canadien
Prix d'Excellence des sciences et de la gestion
Prix Judith-Jasmin Hommage
Médias
Média principal Presse écrite
Pays Canada
Presse écrite La Presse
L'actualité
Télévision Radio-Canada
RDI
Télé-Québec

Sommaire

BiographieModifier

Née en 1943 dans le quartier Outremont de Montréal, Paule Beaugrand-Champagne est la deuxième de six enfants. Elle commence sa carrière en journalisme étudiant au début des années 1960 alors qu'elle est directrice du journal « Le Bourgeoys » du Collège Marguerite-Bourgeoys[1]. Durant ces années, elle est l'une des fondatrices et directrice de la Presse étudiante nationale qui succéda aux Escholiers griffonneurs[2],[3], puis secrétaire à la rédaction du Quartier latin, journal étudiant de l'Université de Montréal[4]. En 1962, elle devient l'une des quatorze membres du groupe humoristique Les Cyniques[1].

Entre 1963 et 1966, elle est journaliste pigiste pour le magazine MacLean. En mars 1965, elle fait une entrée remarquée au journal La Presse grâce à une entrevue exclusive avec la femme du criminel Lucien Rivard[5],[1]. Après une courte incursion au journal Le travail de la CSN et au Ministère du Travail, Paule Beaugrand-Champagne devient rédactrice en chef au quotidien indépendantiste Le Jour. En 1974, elle anime la deuxième saison de l'émission de télévision « J'ai le goût du Québec » produite par le Parti québécois[1]. En 1976, elle fonde le journal Le Trente, magazine de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec dont elle est aussi la présidente. En 1977, elle devient la première femme nommée cadre à l'information dans une salle de rédaction, en l'occurrence à La Presse[6].

En 1983, elle est recherchiste à l'émission « Dossier de presse » à la télévision de Radio-Canada, puis journaliste pigiste pour le magazine Protégez-vous. En 1986, elle devient directrice du Devoir économique, et en 1989 rédactrice en chef adjointe du magazine Châtelaine, puis du Journal de Montréal. En 2001, elle est rédactrice en chef de RDI et en 2002, elle devient la Présidente-directrice générale de Télé-Québec ainsi que membre du conseil d'administration de Reporters sans frontières Canada[7]. De 2005 à 2008, elle est éditrice de L'Actualité[1].

En 2014, elle devient la première femme à occuper le poste de présidente du Conseil de presse du Québec, succédant à John Gomery[8].

PublicationsModifier

RécompensesModifier

  • 1989 : Prix Michener pour la meilleure contribution journalistique au Canada dans le domaine social.
  • 1994 et 1997 : Médailles d'or Fondation des prix du magazine canadien.
  • 2002 : Prix d'Excellence des sciences et de la gestion, Université du Québec à Montréal.
  • 2010 : Prix Judith-Jasmin Hommage.

Notes et référencesModifier

  1. a, b, c, d et e [vidéo] Fédération professionnelle des journalistes du Québec, Hommage à Paule Beaugrand-Champagne, 2010.
  2. André Beaulieu, La Presse Québécoise: Des Origines a Nos Jours, Tome Neuvième, 1955-1963, Volume 9, page 275, 1989, (ISBN 2763771572)
  3. Lysiane Gagnon, Bref historique du mouvement étudiant au Québec 1958-1971, Association québécoise d'histoire politique
  4. Collection numérique de BAnQ, Le Quartier latin (1919-1977), page 2, 18 septembre 1962.
  5. La une de La Presse, 3 mars 1965.
  6. Nathalie Collard, « Paule Beaugrand-Champagne : éternelle journaliste », La Presse, 9 décembre 2010.
  7. Nathalie Collard, « Paule Beaugrand-Champagne, une passionnée de l'information de qualité », La Presse, 18 mai 2014.
  8. Julien Acosta, Paule Beaugrand-Champagne devient présidente du CPQ, 15 mai 2014.

Voir aussiModifier