Ouvrir le menu principal

Paul Thibaud

journaliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thibaut.
Paul Thibaud
Paul Thibaud.jpg
Paul Thibaud intervenant lors de la session des Semaines sociales de France au Parc Floral de Paris, le 25 novembre 2011.
Fonction
Président
Amitié judéo-chrétienne de France
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Paul Thibaud, né en 1933 en Loire-Inférieure, est un philosophe français.

BiographieModifier

En 1960, il fonde avec Robert Barrat, Pierre Vidal-Naquet et Jacques Panijel[1] le journal clandestin Vérité-Liberté qui publie le Manifeste des 121, titré « Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie » et signé par des intellectuels, universitaires et artistes.

Il dirige la revue Esprit de 1977 à 1989 après le départ de Jean-Marie Domenach. Il préside l'Amitié judéo-chrétienne de France de 1999 à 2008[2].

Début 2007, il participe régulièrement, comme journaliste, à l'émission le rendez-vous des politiques sur France Culture.

Selon sa pensée et ses idées, il n'y a jamais eu de révolution algérienne, seulement une guerre, mais pas de révolution car « le terme révolution sous-entend une participation active du peuple », chose qui n’a pas été le cas, a-t-il analysé arguant qu'il « n’y a pas eu de manifestations de masse. La seule, celle à Alger en 1960, était autorisée par le pouvoir Gaulliste »[3].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier